Gironde : 98ème édition des ciné-débats "Clins d'oeil" des cinémas de proximité

Cette opération continue en octobre et novembre 2021.



✔️ "First cow" de Kelly Reichardt - du 28 octobre au 2 novembre 2021 à Blanquefort, Bazas, Cadillac, Andernos et Créon. 

Au début du XIXe siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie Figowitz, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tarde pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays.

✔️ "Les damnés de la commune", un documentaire de Raphaël Meyssian - Jusqu'au 6 novembre 2021 à Bazas, Créon, Andernos, Monségur et La Réole.

À la fin des années 1860, Paris gronde. Pour détourner la colère sociale, les gouvernants ciblent un ennemi extérieur, la Prusse. Mais le conflit vire au fiasco et, en septembre 1870, la capitale est encerclée. L’Empire s’effondre, un gouvernement provisoire est institué. Les Parisiens, eux, refusent de se rendre et organisent l’élection d’une Commune, proclamée le 28 mars 1871.

✔️ 4 soirées "Amérique très profonde" avec David Diallo - 18 au 25 novembre 2021 à Blanquefort, La Réole, Andernos et Créon

- "17 Blocs", un documentaire choc de Davy Rothbart

En 1999, Emmanuel Sanford-Durant, 19 ans, et sa famille commencent à filmer leur quotidien dans le quartier le plus dangereux des États-Unis, juste à 17 pâtés de maison du Capitole. Ils n'ont pas arrêté de filmer depuis. Réalisé dans une unique collaboration avec le réalisateur et journaliste Davy Rothbart sur une période de deux décennies, "17 Blocks" nous éclaire sur la crise actuelle d'une nation à travers une saga familiale profondément personnelle, brute et émouvante.

- "The Last Hillbilly", documentaire de Thomas Jenkoe, Diane-Sara Bouzgarrou
Dans les monts des Appalaches, Kentucky de l’Est, les gens se sentent moins Américains qu’Appalachiens. Ces habitants de l’Amérique blanche rurale ont vécu le déclin économique de leur région. Aux États-Unis, on les appelle les " hillbillies " : bouseux, péquenauds des collines. The Last Hillbilly est le portrait d’une famille à travers les mots de l’un d’entre eux, témoin surprenant d’un monde en train de disparaître et dont il se fait le poète. . .

Suivi d'une rencontre avec David Diallo, Maître de conférences en civilisation américaine à l'Université de Bordeaux.



En savoir plus : http://www.cineproximite-gironde.fr/


Écoutez Jean-Louis Ribreau, coordinateur départemental de l'Association des Cinémas de Proximité de la Gironde.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat