Bordeaux : Festival "Cinémarges"

La 17e édition du festival, c’est l’envie de recréer de l’émulation autour d'une dizaine de films indépendants, de s'ouvrir à d'autres formes d'expression, d'autres lieux, de donner la parole.


Après 16 éditions (2000 à 2015), le Festival avait laissé place au ciné-marges-club qui en 41 rendez-vous a continué de susciter la curiosité pour les films LGBT, queers et féministes.


Embarquez du mercredi 6 au dimanche 10 avril 2022 pour cette édition comeback du Festival Cinémarges à Bordeaux. Une sélection de 10 longs-métrages et 9 courts-métrages avec 4 avant-premières (No Hard Feelings, Tove, Flee, Los Fuertes), des inédits (Ultraviolette, Delphine et Carole), des films cultes (Born in Flames, Joahnna D'Arc of Mongolia) et des coups de coeur en décentralisation (Nos corps sont vos champs de bataille et Je m'appelle Bagdad).

Joëlle Sambi, autrice slameuse belgo-congolaise, élue marraine de cette édition pour alimenter le fil rouge "Convergences" qui fera le lien entre :
– des films qui mettent en scène des vécus de réfugiés iraniens et afghans, tels que No Hard Feelings dans une fiction qui slalome entre réalisme vif et flâneries sensuelles et Flee dans un remarquable documentaire animé qui touche au coeur ;
– des documentaires qui s’intéressent aux minorités afro-descendantes et/ou aux parcours trans, dénichés évidemment du côté de l'Amérique latine, comme les courts queers brésiliens, ou notre coup de coeur franco-argentin : Nos corps sont vos champs de bataille ;
– la traditionnelle conférence du Centre Emile Durkheim, prend tout son sens cette année en abordant la question cruciale de l’articulation entre sexisme, racisme et lgbt-phobie dans les productions culturelles.
– des artistes qui manient les mots avec poésie, humour et engagement : Joelle Sambi, à travers le slam, Tahnee avec le stand up @comedielove et Yacine Sif El Islam par la mise en scène de son vécu.

Autre bonne fée, Delphine Seyrıg rayonnera dans le Focus "Regards féministes" qui invite à (re) découvrir des réalisatrices, telles Ulrike Ottinger, Carole Roussopoulos, Lizzie Borden.



Rendez-vous à Bordeaux au cinéma UTOPIA, pour 8 séances, mais aussi à l'Université de Bordeaux pour une conférence inaugurale, à la Bibliothèque Municipale Mériadeck pour une rencontre-lecture, et pour les fêtes : au Central Do Brasil avec les meufs de Medusyne et à l'Iboat avec la joyeuse Bordelle. Et un lieu d'expo, L'Avant-Poste avec Le Pli.

 

En savoir plus : https://cinemarges.fr/

 


Esther présente cette édition.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat