"Monet, Renoir... Chagall. Voyages en Méditerranée" aux Bassins de Lumières à Bordeaux

Elle révèle le lien entre la création artistique et les rives méditerranéennes, bassins majeurs de la modernité.

 

Une immersion dans les chefs-d’œuvre d’une vingtaine d’artistes : Renoir, Monet, Pissarro, Signac, Derain, Vlaminck, Dufy, Chagall.



▶️ UNE CRÉATION DE GIANFRANCO IANNUZZI, RENATO GATTO ET MASSIMILIANO SICCARDI

À partir des années 1880, la Méditerranée séduit les artistes : délaissant Paris ou le Nord, ils se réunissent le long du littoral, de Collioure à Saint-Tropez. C’est alors qu’ils élaborent une nouvelle conception de la lumière et de la couleur. Ces artistes ont entretenu des liens avec la Méditerranée soit par leurs origines, soit par leurs séjours dans le Midi. L’exposition numérique s’attache à montrer comment leurs personnalités artistiques se révèlent au contact de ces paysages maritimes et comment s’invente la modernité picturale.

En une quarantaine de minutes, le visiteur est emporté d’un courant artistique à un autre : de l’impressionnisme avec Monet et Renoir, au pointillisme avec Signac et Cross, en passant par le fauvisme avec Camoin, Derain, Vlaminck, Marquet… L’exposition immersive retrace aussi la fascination pour la Méditerranée de Bonnard et Dufy, pour enfin arriver à l’un des plus grands coloristes de l’art moderne : Chagall. Le style propre à chaque peintre s’affiche : profond chez Bonnard, insouciant chez Dufy et audacieux chez Chagall.

Plus de 500 œuvres, aujourd’hui dispersées à travers le monde, inondent les Bassins de Lumières de leurs couleurs éclatantes et révèlent les variations de ces grands artistes sur la Méditerranée qui leur a permis d’exprimer toute leur sensibilité. Cette création visuelle et musicale réalisée sous la direction artistique de Gianfranco Iannuzzi et produite par Culturespaces, s’empare des sols et des murs atteignant jusqu’à 12 mètres de haut : des couleurs vives et puissantes submergent l’espace, les œuvres s’animent, se recomposent trait après trait, donnant l’illusion d’un miroitement de la mer et d’un soleil étincelant.

Dans la citerne, sont présentés les tableaux dans leur intégralité, avec leur nom et le musée dans lequel ils sont exposés.


▶️ PARCOURS DE L’EXPOSITION

1. L’IMPRESSIONNISME

L’exposition immersive débute avec des chefs-d’œuvre incontournables de Claude Monet (1840-1926) et Auguste Renoir (1841-1919) comme Les nymphéas (1914-1926) et Femme à l’ombrelle tournée vers la droite (1886) de Monet, et Bal du Moulin de la Galette (1876) de Renoir. Les deux artistes développent d’abord leur nouvelle approche de la peinture sur les bords de Seine.

Renoir s’éloigne un temps de la vie parisienne et entraîne son ami Monet qui délaisse son jardin de Giverny. Ils tombent sous le charme des paysages et jardins de la Riviera. Entre 1883 et 1888, leurs différents séjours sur la Côte seront une nouvelle source d’inspiration pour eux-mêmes comme, plus tard, pour de nombreux autres artistes. Sous le soleil du sud, leurs œuvres deviennent plus colorées et comportent de nombreux effets lumineux.

2. LES LUMIÈRES DE LA MÉDITERRANÉE

Considéré comme le doyen des impressionnistes, Camille Pissarro (1830-1903) est une figure clé du mouvement. Il s’installe et peint Paris de 1855 ou il côtoie notamment Claude Monet et Paul Cézanne.

Attirés par les lumières du littoral, les peintres multiplient les points de vue. De la frontière espagnole à la Riviera italienne, chacun trouve son lieu d’inspiration et de création : Collioure, L’Estaque, Saint-Tropez, Antibes, Cagnes, Bordighera…

Lors de leurs différents séjours, Monet s’attarde principalement à Bordighera, sur la côte italienne. Renoir, quant à lui, préfère les couleurs de Cagnes, Grasse et du Cannet.

3. LES FAUVES

C’est une véritable révolution de la couleur qui trouve son apogée avec le fauvisme.

Venant pour la plupart du nord de la France et de l’Europe, les peintres Charles Camoin (1879-1965), André Derain (1880-1954), Maurice de Vlaminck (1876-1958), Othon Friesz (1879-1949), Henri Manguin (1874-1949), Albert Marquet (1875-1947), Louis Valtat (1869-1952) sont à leur tour séduits par le climat et les contrastes entre éclat et douceur qu’offre la Méditerranée.

André Derain (1880-1954) rejoint notamment Matisse à Collioure en juillet 1905. Ensemble, exposés à la lumière méditerranéenne, ils bousculent les codes picturaux. Ils font le choix de couleurs pures et arbitraires dans une série de vues maritimes fondatrices au sable rouge ou aux arbres orange ou bleus. Les paysages de l’Estaque, de Collioure ou Saint-Tropez sont leurs sujets de prédilection.

4. BONNARD

L’exposition immersive consacre une section à Pierre Bonnard (1867-1947) qui puise son inspiration dans ses maisons de villégiature et le Midi. Célèbre pour ses œuvres intimes d’intérieurs, Bonnard est également un peintre du paysage.

5. DUFY

Raoul Dufy (1877-1953), surnommé « l’enchanteur », est qualifié comme le peintre de la joie et du bonheur. Il se définissait lui-même comme le peintre de la « lumière-couleur ». Si dans un premier temps ce fut dans les paysages marins de sa Normandie natale que Dufy trouva cette qualité de la lumière, il la découvrit également très tôt dans le Midi de la France où il séjourna pour la première fois à l’âge de 26 ans. Il noua dès lors avec les paysages méditerranéens une relation fidèle et passionnée.

6 - CHAGALL

Les couleurs intenses se retrouvent dans les toiles de Marc Chagall (1887-1985). L’œuvre Couple dans le paysage bleu (1969-1971) représente deux amants devant Saint-Paul-de-Vence, sur un ciel bleu méditerranéen, dense et puissant qui se fond avec le bleu maritime. Ce paysage infini inonde les murs et le sol des Bassins de Lumières au son de compositions modernes et contemporaines.

Le langage pictural profondément singulier du peintre d’origine de Russie blanche trouve une nouvelle expression sous le soleil de la Côte d’Azur et de l’arrière-pays niçois. Il découvre la région dans les années 1920 et c’est en 1950 qu’il choisit de s’y installer et d’y travailler, dans un premier temps à Vence et ensuite, dès 1966 jusqu’à la fin de sa vie, à Saint-Paul-de-Vence.

▶️ YVES KLEIN, L’INFINI BLEU

En parallèle de Monet, Renoir ... Chagall. Voyages en Méditerranée, une exposition immersive fait écho à cet hommage à la Méditerranée. "Yves Klein, l’infini bleu " met à l’honneur cet artiste majeur du XXe siècle qui souhaitait faire de sa vie une œuvre d’art.

On y découvre, entre autres, l’empreinte du corps avec ses Anthropométries ou de la nature avec ses Cosmogonies et ses Reliefs Planétaires.

 


EN BREF

LE LONG DES BASSINS :

✔️ En journée de 10 h à 18 h :

- Programme long : « Monet, Renoir... Chagall. Voyages en Méditerranée » propose un parcours, de l’impressionnisme à la modernité qui révèle le lien entre la création artistique et les rives méditerranéennes, bassins majeurs de la modernité. Une immersion dans les chefs-d’œuvre d’une vingtaine d’artistes : Renoir, Monet, Pissarro, Signac, Derain, Vlaminck, Dufy, Chagall… par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto, Massimiliano Siccardi.

- Programme court : « Yves Klein, l’infini bleu » : Originaire de Nice, Yves Klein admire le ciel de la Méditerranée et y voit sa première œuvre, l’origine de son inspiration. Avec Yves Klein, la couleur prend une dimension spirituelle et métaphysique. Cette création d’une dizaine de minutes plonge le visiteur dans les œuvres de l’artiste. On y découvre, entre autres, l’empreinte du corps avec ses Anthropométries ou de la nature avec ses Cosmogonies et ses Reliefs Planétaires.

✔️ En soirée de 18 h 15 à 20 h :

- Programme long : "Gustav Klimt, d’or et de couleurs" traverse un siècle de peinture viennoise et propose un regard original sur Klimt et ses successeurs à travers des portraits, paysages, nus, couleurs et dorures.

- Programme court : "Paul Klee, peindre la musique" est dédiée aux œuvres colorées et abstraites de l’artiste allemand, Paul Klee. Peintre mais aussi musicien et professeur, l’exposition immersive rend hommage aux gammes picturales de Klee.

DANS LE CUBE, ESPACE DÉDIÉ À LA CRÉATION CONTEMPORAINE :

- "EVERYTHING" une expérience audiovisuelle immersive conçue en exclusivité pour Culturespaces. Découpée en trois parties, elle invite le visiteur à observer les éléments qui l’entourent tels qu’ils sont, à en questionner l’existence et à envisager de nouvelles possibilités.

- "MEMORIES" questionne le fonctionnement du cerveau humain et plus particulièrement sa capacité à enregistrer plusieurs informations et souvenirs. La mémoire est sélective ; elle trie, sélectionne et va définir ce que l’on est. Memories place le visiteur au cœur de cette réflexion : faire coexister l’immensité du monde qui nous entoure et la place que nous y occupons.


 


En savoir plus : https://www.bassins-lumieres.com/


Du mercredi 19 mai 2021 au mardi 22 janvier 2022


Écoutez Augustin de Cointet, Directeur des Bassins de Lumières.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat