Colombie, la guerre que nous n'avons pas vue

L'exposition La Guerra que no hemos visto est le résultat d'un travail exceptionnel, mené par l'artiste plasticien Juan Manuel Echavarría au sein de la fondation Puntos de Encuentro, qu'il a fondée en 2006 à Bogota. À Bordeaux, 30 tableaux seront  accompagnées d'une série de 8 tapisseries réalisées par des afrodescendantes du Nord de la Colombie déplacées à la suite d'un massacre, et de 17 photographies et deux vidéos de Juan Manuel Echavarría montrant ce qui reste des écoles dans les villages colombiens abandonnés en raison de la guerre.

Si loin si proche, Objets d’ailleurs dans les intérieurs européens

Cette exposition raconte la diversité des regards et des attitudes face à ce qui nous vient d'ailleurs. Des Européens ont vécu chez eux avec des objets venus d'ailleurs et ont composé avec ces derniers des cadres de vie singuliers. Des photographes ont su saisir tout ce que ces intérieurs révèlent de leurs habitants et de leur goût de l'altérité.

Twice, portraits au collodion humide sur plaques de verre, Photographies de Pierre Wetzel

Série de portraits au collodion humide sur plaques de verre. Photographies de Pierre Wetzel, exposées sur les grilles du jardin des Dames de la Foi.

Climat 360, ça bouge autour de vous

A l'occasion de COP 21, le Conseil régional d'Aquitaine rappelle son engagement dans la lutte contre le changement climatique en accueillant l'exposition « Climat 360, ça bouge autour de vous », du 2 au 31 décembre 2015 dans le hall de l'Hôtel de Région à Bordeaux (14 rue François de Sourdis).

Octave de Gaulle, civiliser l'Espace

Le musée des Arts décoratifs et du Design, présente Octave de Gaulle, civiliser l'Espace, deuxième exposition du cycle d'invitations aux jeunes diplômés en design, affirmant ainsi le soutien de l'institution à la création. Cette exposition rend compte d'un projet expérimental qui sera montré pour la première fois au public. Aujourd'hui, l'avènement du tourisme spatial, le projet d'un voyage vers Mars ou l'essor de l'aviation orbitale civile nous invitent à repenser radicalement les lieux et les objets qui nous permettent d'habiter l'Espace. Depuis deux ans, Octave de Gaulle interroge ces environnements hérités d'une ère spatiale militaire. Conscient que les civils auront d'autres besoins et d'autres désirs que les scientifiques ou l'armée, il conçoit des objets, des formes et des lieux qui proposent d'accueillir l'humain dans toute sa dimension culturelle.

"Dreamer " new direction J2F2, JOFO crée l'évènement avec ses toutes dernières oeuvres

Il se mue le temps d'une création en J2F2 en référence au célèbre petit robot.  Pour cette série "Dreamer" composée de 15 oeuvres créées à la palette graphique  il emprunte ses personnages au monument du cinéma de science fiction Star Wars et les animent sur des fonds inspirés de célèbres peintres...

Le coeur des moulins

Cette exposition invite le visiteur à pénétrer au cœur d'une économie rurale et de réseaux de sociabilités développés autour de la mouture des céréales et la vente des farines.  L'exposition "Le coeur des moulins" du Moyen Âge aux années 1930, présentée en salle des voûtes des Archives départementales évoque un patrimoine largement représenté sur le territoire girondin. L'apparition des moulins dans le paysage s'est faite très tôt sur le territoire girondin avec, sous l'Ancien Régime, une période d'activité dense et riche où le meunier a une place de choix dans la société rurale. À partir du 18e siècle, les progrès améliorent la productivité des moulins. Puis sous l'impulsion de la Révolution industrielle, l'introduction de la vapeur et/ou des turbines permet de moins dépendre du régime saisonnier des rivières. L'innovation technique sécurise l'approvisionnement en farines des populations.

Leonor Antunes, le plan flexible, commande d'œuvres spécifiques pour la Nef du CAPC musée

La Nef centrale du CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux est le lieu emblématique de ce bâtiment patrimonial. Elle a accueilli au long des ans des expositions mémorables qui ont contribué à l’écriture de l’histoire de l’art contemporain. Le CAPC musée a invité Leonor Antunes à investir ce lieu en y installant une série de dispositifs de grand format spécialement conçus pour cet espace monumental. Comme le confie l'artiste, elle souhaite « métamorphoser l'espace du musée, d'une échelle imposante vers une autre, à dimension plus humaine, dans laquelle les visiteurs pourront s'incarner, grâce à la proximité avec les œuvres.

Folk art africain ? Créations contemporaines en Afrique subsaharienne

Folk art africain ? se veut résolument une porte d'accès à l'art contemporain africain ; une attention plus précisément portée à la création émergente en Afrique subsaharienne.

Ferrante Ferranti - Itinerrances

La Base sous-marine propose 150 photographies qui retracent les voyages de Ferrante Ferranti. Au gré de ses voyages, où qu'il soit dans le monde, il erre toujours le regard à la main.  Ses images, du Pérou aux Philippines, de la Russie à l'Ethiopie en passant par la Bolivie et le Brésil, la Sicile et la Syrie, l'Inde ou la Birmanie, le Japon et la Polynésie, témoignent de toutes de ses passions : explorer les civilisations, la poésie des ruines, le mystère des lieux sacrés.

Révisons le secteur sauvegardé de Bordeaux

Cette exposition relate l'histoire du secteur sauvegardé de Bordeaux depuis sa création. Elle expose également les enjeux de sa révision, engagée depuis 2013.

Ce que Bordeaux fut, ce que Bordeaux sera

 2000 ans d’histoire bordelaise de -75 à 2030-2050. Les Dossiers d’Aquitaine ont imaginé une grande exposition en 150 tableaux 50 x 70 cm comprenant des textes explicatifs, des documents originaux, des tableaux et peintures, des documents d’archives, des photos inédites, des plans et croquis portant sur les extensions de la Cité à travers les siècles, à savoir remparts, palais romains, cathédrales, portes militaires, forts, tours, statues, hôtels particuliers, édifices, stades, places, édifices publics et privés, monuments disparus. Au-delà d’un témoignage historique de l’évolution de Bordeaux, cette exposition parle aussi du futur de Bordeaux avec ses plus grands projets jusqu’en l’an 2030-2050.

« La face cachée de la Une », une grande exposition sur les Unes de presse

La bibliothèque de Bordeaux Mériadeck propose « La face cachée de la Une », une grande exposition sur les Unes de presse, en partenariat avec Sud Ouest, l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine et le Club de la presse de Bordeaux. Une première page de journal réussie capte le regard du passant. Elle marque son esprit ou le distrait pour la journée. Parfois, un véritable coup de poing dans la conscience ! D’autres Unes, à caractère historique, font date. Elles « encrent » notre mémoire collective. Cette exposition inédite met en valeur une centaine de Unes et invite à mieux comprendre le travail des journalistes, en décryptant leurs secrets de fabrication. Elle souligne l’importance de la presse, symbole de la Liberté d’expression, dans les démocraties.

Les autres, exposition photographique par Gédéon

Cette exposition lance la résidence du Labo Photo, une résidence en deux volets : un volet création (carte blanche à la photographe pendant 4 mois) en parallèle d'un volet éducatif avec une résidence en milieu scolaire (école des Menuts à Saint Michel et école Carle Vernet à Belcier). C'est Gédéon, une photographe bordelaise qui développe une photographie participative qui à été retenue pour cette résidence. Une sélection de sa série "Les Autres" inaugurera cette résidence.

Mythologies comparées, Collections croisées du musée des beaux arts de Libourne et du Frac Aquitaine dans le cadre du Centenaire de la naissance de Roland Barthes

Dans le cadre du programme organisé en Aquitaine à l'occasion du Centenaire de la naissance de Roland Barthes, le FRAC Aquitaine et le musée des Beaux-Arts de Libourne croisent leurs collections pour présenter Mythologies comparées. L'exposition revisite en ce début de XX° siècle certains thèmes abordés par Roland Bathes (Consommation, Langage & Littérature, Figures, Photographies, Personnalités, Alimentaire, Faits divers, Politique, Sport, Divers) et montre l'universalité des mythes qu'il a pu explorer (Le Monde où l'on catche, l'Acteur d'Harcourt, Le Visage de Garbo, Publicité de la profondeur, Photogénie électorale, La Croisière du sang bleu, Le Pauvre et le prolétaire, Photos-choc).