"Le Festin", la revue de tous les patrimoines de la Nouvelle-Aquitaine change de formule

Pour cet hiver 2021 / 2022, un numéro spécial gastronomie pour vous régaler.



▶️ EDITO PAR XAVIER ROSAN

Table : Il y a le meuble et il y a l’usage. À l’origine simple planche de bois soutenue par de rustiques tréteaux, la table se « civilise » au Moyen Âge, plateau et pieds s’unissant en un même objet grâce à une traverse. La « table occidentale », en bois ou en pierre, reçoit un décor d’apparat digne d’un élément d’architecture. Elle sert en priorité aux repas.

Cette transformation, dont l’épanouissement se situe à la Renaissance, correspond à l’évolution du rapport à la nourriture, chez les élites, faisant glisser la disposition des corps et des esprits de l’alimentation vers la gastronomie, soit de la nécessité physique vers la contingence (toute la différence entre « manger pour vivre et non pas vivre pour manger », comme le cite Molière dans L’Avare). Dès lors, on « dresse la table » avec un raffinement qui n’a d’égal que le plaisir que s’apprêtent à y trouver les convives, tandis que la cuisine se hisse elle-même au rang de prouesse artistique.

De nos jours, dans nos sociétés et la plupart des milieux, les plaisirs de la table ou du palais relèvent de l’évidence, sans qu’ils soient obligatoirement ostentatoires : on peut d’un sandwich, d’un plat à emporter, d’un pique-nique faire un festin. L’art et la manière d’accommoder les aliments (y compris les restes) ne souffrent que d’une condition : disposer de bons produits – ce qui, on ne saurait l’omettre, n’est pas à la portée de tous, ici ou ailleurs.

À cet égard, la Nouvelle-Aquitaine constitue un immense plateau de réjouissances, dont un certain nombre nous viennent d’horizons lointains, à l’instar de la pomme de terre, du chocolat, des dindes ou du maïs. Y participe toute une gamme de métiers de la « chaîne alimentaire », de la culture de la terre au service des repas et boissons, sans oublier « l’artiste culinaire » cher à Grimod de La Reynière.

Chaque département dispose de ses « spécialités gastronomiques » et contribue à la haute réputation de bonne chère de la région. À quoi on ajoutera, en terre de mousquetaires, un goût certain de la fête, l’occasion faisant le gai luron, les pieds sous la table (et parfois dans le plat…).


▶️ MENU DE SAISON

✔️ AUTOUR DU REPAS GASTRONOMIQUE EN NOUVELLE-AQUITAINE • par Philippe Meyzie • Nouvelle-Aquitaine

✔️ [Une œuvre à la loupe] GASTRONOMIE À LA CARTE • par Philippe Meyzie • Nouvelle-Aquitaine

✔️ LES FOIRES GRASSES DE BRIVE-LA-GAILLARDE • par Michel Morena • Corrèze

✔️ [Insolite] LA HALLE BRASSENS À BRIVE : UN MARCHÉ DFFICILE À CONCLURE • par Jean-Charles Reix • Corrèze

✔️ DE L'ÉLEVAGE DE COCHON... À L'ASSIETTE • par Mathilde Lamothe • Béarn & Pays basque

✔️ LE FARCI POITEVIN • par Danièle Robin • Poitou-Charentes

✔️ [Balade urbaine] PETITE HISTOIRE DE LA GASTRONOMIE À PÉRIGUEUX • par Martine Balout • Dordogne

✔️ LA POULE AU POT • par Mathilde Lamothe • Béarn

✔️ LES BONS PRODUITS DE HENRI IV • par Dominique Dussol • Béarn

✔️ FORT COMME UN BŒUF DE BAZAS • par Corinne Marache • Gironde

✔️ LA FERME DE NOUVELLE-AQUITAINE • par Corinne Marache • Nouvelle-Aquitaine

✔️ POISSONS, COQUILLAGES ET CRUSTACÉS • par Stéphane Tézière • Charente-Maritime

✔️ TOP CHEFFES ! • par Emma Flacard • Nouvelle-Aquitaine

✔️ LES FROMAGES DE CHÈVRES EN TRADITION ET MODERNITÉ • par Frantz Jénot • Poitou-Charentes

✔️ [Un produit par le menu] LA NOIX DU PÉRIGORD : FRUITS SAVOUREUX • par Corinne Marache • Dordogne & Corrèze

✔️ DU VERGER À LA TABLE • par Mado de La Quintinie • Nouvelle-Aquitaine

✔️ GÂTEAU BASQUE, PRODUIT DU TERROIR • par Emma Flacard d'après les travaux de Virginie Saspiturry • Pays basque

✔️ MERCI POUR LE CHOCOLAT ! • par Emma Flacard • Pays basque

✔️ [Pleine nature] ANGÉLIQUE, L'HERBE DES ANGES EN MARAIS POITEVIN • par Marie-Laure Viart • Poitou-Charentes

✔️ [Musée] À TABLE ! LE REPAS TOUT UN ART • par Ariane Aujoulat, Anaïs Charles et Jean-Charles Hameau • Haute-Vienne

✔️ LES GESTES, L'ART ET LA MANIÈRE • par Corinne Marache & Philippe Meyzie Dussol • Nouvelle-Aquitaine

✔️ [Trésors d'archives] GRANDEUR ET DÉCADENCE DE LA MAISON SÉCRESTAT • par Isabelle de Monvert-Chaussy • Gironde & Gironde

✔️ [Lieux inspirés] L'ART DE BÂTIR DES CHÂTEAUX DANS LE VIGNOBLE BORDELAIS • par Benoît Hermet • Gironde

✔️ [La part des anges] LE COGNAC DELAMAIN, LE RAISON ET LE TEMPS • par Ana-elisabeth Cléry • Charente

✔️ [La part des anges] HISTOIRE DE L'ARMAGNAC LANDAIS • par Jacques Ripoche • Landes

✔️ À LA TABLE DE MONSIEUR LE DÉPUTÉ • par Alain Beyneix • Lot-et-Garonne

✔️ [Architecture culte] UNE HALLE AUX AIRS DE CHALET BALNÉAIRE • Lot-et-Garonne


En savoir plus : http://www.lefestin.net/


Présentation de ce numéro d'hiver 21 / 22 avec Mado De La Quintinie, Secrétaire générale de rédaction du Festin.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat