Au programme de "Yarotz" : énergie punk hardcore et mélodies sombres

Quand Fabien Zwernemann et Vincent Perdicaro du groupe de métal français JUNON décident de s’associer au batteur Enzo Laimy, évidemment, ça ne donne pas dans la musique de chambre.


"YAROTZ" se distingue par un mélange de hargne et d’énergie inspiré du punk hardcore, et de mélodies sombres issues du post-métal. Les influences sont diverses et vont de Nails à Chelsea Wolfe.

Le groupe se fait rapidement connaître avec la sortie en janvier 2019 d’une démo auto produite de 3 titres recevant un accueil très favorable. Dès lors, tout s’enchaine rapidement : pour leur premier concert, ils remportent le XL tour, tremplin qui leur vaut aujourd’hui d’être suivi et accompagné pendant 2 ans par le département des Landes, le réseau SMAC des Landes et soutenu par Christian Andreu, guitariste de GOJIRA.

Au printemps 2020, le groupe devait partir en tournée en France et en Suisse et devait participer à ses premiers festivals, tel que le Outch festival, malheureusement la pandémie a mis tout cela en suspend. Actuellement, le groupe termine l’enregistrement de son premier album, qui sera composé de 10 titres, produit par Cyrille Gachet (Fange, Year Of No Light…).

 

Après des écoutes à la Rock School Barbey, découvrez l'un des 6 pré-sélectionnés Aquitaine pour les "iNOUïS du Printemps de Bourges 2021" avec le titre en cliquant ici "Caught By The Noose", morceau enregistré en septembre dernier, traitant de la pression sociale qui peut étrangler certaines personnes qui ne rentrent pas dans le moule.


Écoutez Yarotz.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat