L'école des chiens guides du Grand Sud-Ouest "Aliénor Bordeaux" recrute des familles d'accueil

Aujourd’hui, l’association a un besoin urgent de trouver des personnes motivées par cette mission.



▶️ QU'EST-CE QU'ÊTRE FAMILLE D'ACCUEIL ?

Être famille d’accueil signifie : accepter d’élever un chiot de l’âge de deux mois jusqu’à son âge adulte, s’engager à faire de ce petit animal turbulent un grand chien équilibré sur lequel reposera tout l’espoir d’un non-voyant. Cette mission dure entre 12 et 18 mois.

▶️ POURQUOI CONFIER LE CHIOT À UNE FAMILLE D’ACCUEIL ?

Parce que plus tard, lorsqu’il sera auprès de son maître déficient visuel, il devra posséder toutes les qualités d’un très bon chien de compagnie, parfaitement bien élevé, ayant tout vu tout entendu, ne s’étonnant de rien, n’ayant peur de rien et que ces « bonnes manières » s’acquièrent très tôt et surtout, ne peuvent s’acquérir que grâce à la présence constante et bienveillante de l’Homme. Le chien ne saura vivre en famille que s’il a grandi en famille.

▶️ POURQUOI DEVENIR FAMILLE D'ACCUEIL ?

On devient famille d’accueil bien évidemment parce que l’on aime les chiens, mais aussi et surtout parce que l’on se sent proche de ces hommes et femmes qui ont perdu la vue et cherchent à retrouver leur autonomie grâce à un chien guide. C’est pour eux, pour leur offrir l’un des plus beaux cadeaux capables de les aider à sortir de cette dépendance si lourde à porter, que l’on accepte les « pipis » et autres barreaux de chaises parfois rongés, pour eux que l’on accepte de s’investir dans un bénévolat qui demande beaucoup de générosité, de dévouement, de travail et d’abnégation car, oui, au bout du compte ce chien que l’on a aimé, choyé, éduqué, il faudra le leur donner.

▶️ UN ACCOMPAGNEMENT TOUT AU LONG DU PROJET

Un éducateur référent vous est attitré et vous suivra jusqu’à la remise gratuite du chien à une personne déficiente visuelle. Des formations en comportements canins, des séances d’éducation collectives, des suivis personnels vous serez vraiment accompagné et soutenu dans ce projet au quotidien.
 
▶️ QUELLES SONT LES CONDITIONS ?

Il faut avoir le désir impérieux d’accomplir un acte de solidarité, vouloir donner à sa vie un sens humanitaire, souhaiter ardemment adoucir un peu les conséquences d’un handicap lourd : la cécité.


On se doit donc d’en faire un chien exemplaire ; il faut par conséquent être vraiment résolu à suivre à la lettre les recommandations et conseils qui seront prodigués par les éducateurs de l’École, l’enjeu est primordial : faire en sorte que, plus tard, la personne déficiente visuelle qui recevra ce chien, soit, partout et en tous lieux, sûre de son guide, certaine qu’il se comportera correctement, certaine qu’il répondra en tout point aux critères du chien guide définis par la loi.

▶️ QUELQUES OBLIGATIONS

Ne pas laisser le chiot seul avant l'âge de 6 mois, cela suppose quelques disponibilités (être salarié n’est pas incompatible, le chien ayant accès à tous les lieux accueillant du public). Si vous habitez en maison ou pavillon, votre jardin doit être clôturé. Si vous habitez en appartement, il faut faire attention à ce que le chien n’emprunte que rarement les escaliers. Pouvoir se déplacer et aller très régulièrement en ville. Assister aux réunions de groupe prévues à l'école et programmées au moment de la remise du chiot. Habiter à moins d’une heure de l’école. En effet plusieurs déplacements à notre école seront à prévoir. Au début 1 à 2 fois par mois pour des séances d’éducation collectives puis une fois que le chien rentrera en éducation, 2 fois par semaine pour le déposer à l’école et revenir le chercher en fin de semaine.

▶️ COMBIEN CELA VOUS COÛTERA ?

Rien en argent, beaucoup en temps, en patience. L’école fournit l’alimentation ainsi que tous les accessoires nécessaires et prend en charge tous les frais vétérinaires.

 
Les familles intéressées peuvent contacter directement l’association via le formulaire de contact. Elles seront par la suite contactées par une éducatrice qui les rencontrera chez elles (ou par visioconférence suivant le contexte sanitaire) pour approfondir les questions de logistique et de faisabilité de la mission.


À PROPOS DE L’ASSOCIATION ALIENOR

Inaugurée en 1985, sa mission est d’éduquer et de remettre des chiens guides aux personnes déficientes visuelles faisant appel à ses services. Elle est également entièrement dépendante des familles d’accueil bénévoles sans lesquelles le mouvement chien guide ne pourrait exister.



En savoir plus : https://www.chiensguides-alienor.com/


Écoutez Pascale Olivar, Présidente de l'association.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat