L'École de la vigne des Châteaux du Médoc : la démarche innovante de cinq Châteaux pour répondre aux problématiques de recrutement de la viticulture

L'École de la vigne des Châteaux du Médoc : la démarche innovante de cinq Châteaux pour répondre aux problématiques de recrutement de la viticulture

Après 3 mois de préqualification, 12 personnes ont été recrutées en contrat de professionnalisation par cinq prestigieuses propriétés médocaines en tant qu'ouvriers viticoles qualifiés. Aux termes de 18 mois, toutes accèderont à des emplois à durée indéterminée après avoir satisfait aux évaluations conjointes des Châteaux et des Organismes de formation. Avec cette 1ère promotion, l'expérience initiée par les Châteaux Beaumont, Beychevelle, Lagrange, Larose Trintaudon et Pichon Baron, apparaît comme un dispositif efficace pour faire face aux difficultés d'embauche du secteur viti-vinicole.



Le processus de « L'École de la vigne » a débuté en décembre 2014 avec une Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective (POEC) à laquelle 18 demandeurs d'emploi ont participé. À l'issue de ces 3 premiers mois de formation, financée par le Conseil régional d'Aquitaine, le FAFSEA Délégation Aquitaine ainsi que Pôle emploi pour l'évaluation, la sélection et la rémunération des stagiaires, 12 personnes ont signé un certificat de professionnalisation avec l'un des cinq Châteaux. Durant la seconde phase d'une durée de 18 mois lancée en mars 2015, la formation est dispensée par les MFR d'Aquitaine et le CFPPA de Blanquefort. Organisée autour du Certificat de Qualification Professionnelle « ouvrier viticole qualifié », celle-ci se déroule au sein des châteaux, tant pour la partie théorique que pour les travaux pratiques. Tour à tour, chacune des propriétés accueille les personnes en formation en mettant à disposition salles de cours et personnel qualifié pour assister les formateurs. Les salariés des entreprises, sélectionnés sur la base du volontariat, assurent un tutorat pendant les temps de formation et les temps de travail en entreprise. Ce tutorat facilite l'intégration des nouvelles recrues tout en valorisant et remobilisant les salariés seniors par la transmission des savoir-faire.
       


Écoutez Daniel Benoist.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT