En Nouvelle-Aquitaine, en mai le « Joli Mois de l'Europe 2020 » est digital

Cette fête, tout au long du mois de mai, propose de sensibiliser les citoyens sur le rôle - trop souvent méconnu - de l’Union européenne dans leur quotidien, de mettre en avant des structures (entreprises et associations …) financées par l’Union européenne participant actuellement à la lutte contre le COVID19, d’organiser des débats, de découvrir des témoignages de jeunes européens.

 

Lancé en 2010 sur une initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine, et repris depuis par la quasi-totalité des régions françaises, aurait dû accueillir pour sa onzième édition près de 200 événements à travers tout le territoire mais ne peut se tenir tel que prévu mais s’adapte avec une dimension digitale. Car en réalité, l’Europe est partout !

Pour mémoire, la Région, qui pilote les fonds européens sur son territoire, est à la manœuvre pour le développement des entreprises, l’accompagnement de projets pour les jeunes, l’environnement, l’économie sociale et solidaire, le soutien aux agriculteurs, mais encore l’éducation, la formation et la recherche. Au total, la Région Nouvelle-Aquitaine gère 2,5 milliards de fonds européens pour la période 2014-2020, au service de ses territoires et de ses habitants.

Par ailleurs, en mai, des messages de solidarité citoyenne seront diffusés en vidéo, en provenance des comités de jumelages des régions partenaires avec le Land de Hesse, dont la Nouvelle-Aquitaine, avec le témoignage du comité de jumelage et de la ville de Billère, en lien avec son partenaire allemand Petersberg.

Dans les jours et mois à venir, la Région invitera tous les Néo-Aquitains à participer aux événements festifs et culturels du « Joli Mois de l’Europe » 2020 qui sont décalés, mais aussi à découvrir les actions concrètes de l’UE qui sont au cœur de nombreuses expositions.

Retrouvez tous les événements du « Joli Mois de l’Europe » 2020 en cliquant ici.


Écoutez Isabelle Boudineau, vice-présidente du Conseil régional en charge de l'Europe.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat