Chambre des Métiers et de l'Artisanat Nouvelle-aquitaine, entre mouvements et réformes

3 actions prioritaires : le développement économique, la formation et l’innovation.


L’artisanat Néo-Aquitain confirme sa dynamique de progression
Au 1er janvier 2019, l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine compte désormais 144 523 unités (+ 7533 en un an contre + 6 652 en 2018) dont l’activité est essentiellement dédiée à l’économie de proximité (78%). Autant d’entreprises qui devront à la fois faire face aux nouveaux enjeux économiques et intégrer rapidement les réformes fiscales et sociales en cours ou à venir.

Les immatriculations enregistrées l’an passé et la stabilité des emplois salariés (chiffres 2016) à l’échelle du territoire confirment que la création d’entreprise est, en Nouvelle-Aquitaine comme ailleurs, également une solution de sortie de crise ou du chômage.

A noter que l’artisanat fait vivre près de 336 000 personnes (196 400 salariés,140 000 dirigeants) sur les 12 département de la nouvelle région avec une capacité de formation essentielle pour les emplois de demain : 15 000 apprentis forment actuellement dans les entreprises artisanales. Mais aussi pour les emplois d’aujourd’hui, avec de nouveaux publics, et notamment grâce à l’expérimentation menée avec le conseil régional pour l’apprentissage des 26-30 ans. Des jeunes qui ont souvent suivi une voie scolaire qui n’a pas pu les conduire jusqu’à un métier et souvent un premier emploi.

Ce constat conduit le réseau des métiers à s’investir très fortement dans la chaine de l’orientation et de l’insertion pour tous les publics, parfois très en amont auprès des jeunes avec l’appui aux stages en entreprises.

Habitué des réformes, le secteur devra cette année encore trouver les moyens de s’adapter aux changements à venir et qui vont directement impacter les entreprises (fiscales et sociales) et le réseau des CMA (apprentissage, seuils des micro-entreprises…).

La Chambre régionale de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine (CRMA) est née le 1er mars 2016 de la fusion de la CMAR Aquitaine, de la CRMA du Limousin et de la CRMA de Poitou-Charentes. Basée sur trois sites (Bordeaux (siège), Limoges et Poitiers), elle est animée, gérée et administrée par des artisans élus pour 5 ans. La CRMA représente les métiers et l’artisanat, définit la stratégie pour l’action du réseau, répartit les ressources et exerce les fonctions supports pour le réseau.

En savoir plus : https://www.artisanat-nouvelle-aquitaine.fr


Écoutez Jean-Pierre Gros.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat