Immobilier à Bordeaux : un marché exponentiel

Immobilier à Bordeaux : un marché exponentiel

Dans la préfecture de la Gironde, les prix immobiliers - dopés par l’effet « LGV » - progressent à très grande vitesse ! De combien les prix ont-ils augmenté ? Quels sont les quartiers les plus prisés ? Quelles sont les spécificités du marché immobilier bordelais ? Jusqu’à 20 % d’augmentation sur les prix immobiliers bordelais.


À Bordeaux, les prix des logements sont à la hausse. Celle-ci oscille entre 16 et 20 % en fonction des secteurs !  Pour devenir propriétaire d’un logement dans celle que l’on surnomme la perle d’Aquitaine, il vous en coûtera, en moyenne, entre 3 500 et 5 000 € du m² et la demande va croissant. Pour vous faire une idée de l’accélération qu’a connue (et que connaît encore !) le marché immobilier bordelais, sachez que sur la rive droite de Bordeaux, un logement, s’il est proposé à son juste prix, met aujourd’hui jusqu’à cinq fois moins de temps à trouver un acquéreur qu’en 2010. Les quartiers des Bassins à flot et Euratlantique sont très demandés.

Si le centre-ville de Bordeaux, les Quinconces et le quartier des Chartrons demeurent des valeurs sûres, force est de constater que d’autres secteurs ont considérablement gagné en attractivité. Il s’agit notamment des quartiers des Bassins à flot, Euratlantique ainsi que de la rive droite. Désormais accessible en tramway, rehaussée par l’écosystème Darwin et offrant une vue imprenable sur la Port de la Lune, la portion orientale des berges de la Garonne attire de plus en plus d’acquéreurs.


Écoutez Michel Lechenault, responsable éditorial de SeLoger.com

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat