• Quelques temps forts...Quelques temps forts...
  • Quelques expositions...Quelques expositions...
  • Quelques spectacles...Quelques spectacles...

Métropole bordelaise : bilan touristique 2017

Métropole bordelaise : bilan touristique 2017

Une fois encore, 2017 aura été un grand cru touristique pour la métropole bordelaise mais aussi au-delà : vignobles, littoral, rivières et estuaire.


C’est sans doute la raison pour laquelle l’Etat a souhaité renouveler le Contrat de Destination Bordeaux signé à l’Hôtel Matignon en janvier dernier et pour trois nouvelles années. Porté par l’arrivée de la LGV, la forte médiatisation liée au classement de ville n°1 à visiter au monde en 2017 par Lonely Planet, une année complète d’exploitation pour La Cité du Vin et une saison culturelle unique, le bilan touristique 2017 se caractérise par une affluence remarquable tous secteurs confondus. Le nombre de nuitées culmine à 5,7 millions (4,9 millions de nuitées taxées sur la métropole soit +10,4% et 827 000 nuitées Airnbn à Bordeaux), les trafics aérien et ferroviaire dressent d’excellents résultats.  En ce qui concerne le tourisme d’affaires, la destination a accueilli en 2017 près de 100 congrès et salons tournants dont 56 internationaux, représentant 207 000 journées congrès soit 60 millions d’€ de retombées économiques estimée (contre 94.000 journées congrès en 2016).  Bordeaux confirme son rang de destination touristique majeure !

La Ligne à Grande Vitesse rencontre largement son public selon les chiffres annoncés par la SNCF : le bilan des six premiers mois d’exploitation 2017 fait état de 2,7 millions de voyageurs ayant emprunté la ligne Paris-Bordeaux soit +70%. Ces données positionnent la ligne comme troisième de France, après Paris-Lille et Paris-Lyon.

La fréquentation au beau fixe
> Dans les points d’accueil de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole :
En 2017, 902 400 visiteurs ont été accueillis dans les centres d’accueil de l’Office de Tourisme, dont 70% de Français et 30% d’étrangers.
Bordeaux est en outre une des rares villes de France qui n’enregistre pas de diminution de fréquentation de son Office de Tourisme.

> Dans les musées, lieux d’exposition et monuments :
Les principaux musées et lieux d’expositions de Bordeaux et sa métropole ont accueilli 1,3 million de personnes.
A noter : une fréquentation estivale exceptionnelle, grâce à la saison Paysages, programmation culturelle s’étalant sur 4 mois et sur les 28 communes de la métropole, qui a rassemblé plus de 605 000 visiteurs. Fort du succès de l’exposition Oh Couleurs !, le Musée des Arts Décoratifs et du Design a enregistré une fréquentation record (+49%). Cap Sciences et le Musée du Vin et du Négoce progressent respectivement +41% et +22%.
Plus de 445 000 visiteurs ont visité La Cité du Vin en 2017, parmi lesquels 77% de français et 23% d’étrangers. Les expositions temporaires « Bistrot! De Baudelaire à Picasso » et le Vignoble Invité « Géorgie, berceau de la viticulture » ont accueilli 92 500 visiteurs.
Côté monuments, la Tour Pey Berland, la Porte Cailhau, la Flèche St Michel, la Cité Frugès-Le Corbusier, la Grosse Cloche et le site archéologique de St Seurin affichent une évolution stable avec 134 800 visiteurs.

Bordeaux comme porte d’entrée vers les territoires environnants
En avril 2015, Bordeaux était reconnue comme « destination à résonance internationale » et choisie par l’État suite aux Assises Nationales du Tourisme et à l’appel à projets « Contrat de Destination » initié par le Ministère des Affaires étrangères. Le projet « Destination Bordeaux » autour de deux axes stratégiques forts - l’oenotourisme et l’itinérance fluviale - porté par l’Office de Tourisme de Bordeaux avait été choisi parmi plusieurs dizaines de candidatures déposées en France.
Trois ans plus tard, le pari est tenu : Bordeaux joue son rôle de « locomotive » vers les territoires environnants : vignoble, littoral, estuaire de la pointe jusqu’à Royan.
Depuis la mise en application du Contrat de Destination en 2015, les sites et monuments girondins sont associés à l’attractivité de Bordeaux à l’image du château de Cazeneuve (+23%), Cadillac (+15%), l’abbaye de la Sauve-Majeure (+11,5%), le phare de Cordouan (+8%), les monuments souterrains de Saint-Emilion (+7,5%), la Grotte de Pair non Pair.
Du côté des châteaux viticoles (sur un échantillon de 23 châteaux), une croissance de fréquentation de 26% est à signaler entre 2015 et 2017.

Le tourisme fluvial et maritime
L’année 2017 a été marquée par 40 escales de paquebots à Bordeaux centre. Si le nombre de bateaux est stable comparé à 2016, côté passagers on enregistre une baisse de 15%, expliquée par des bateaux plus haut-de-gamme et à moindre capacité d’accueil.
Les passagers à bord des croisières fluviales sont au nombre de 24 900 soit une hausse de 15%, tandis que les balades fluviales cumulent 110 000 personnes à bord.

Bordeaux, destination d’affaires
Si Bordeaux confirme d’années en années son attractivité sur le plan du tourisme de loisirs, le tourisme d’affaires connaît lui aussi une dynamique grandissante. Rappelons que les nuitées business représentent plus de la moitié des nuitées totales.
Le secteur congrès tire notamment son épingle du jeu. En 2016, près de 90 congrès et salons tournants avaient élu Bordeaux comme ville hôte dont 36 internationaux représentant 94 000 journées congrès soit 27.4 millions d’€ de retombées économiques estimées.

L’année 2017 s’est vue accueillir plus de 100 congrès et salons tournants dont 56 internationaux représentant 207 000 journées congrès soit 60 millions d’€ de retombées économiques estimée.
Côté dossiers gérés par le Bordeaux Convention Bureau, on enregistre plus de 280 projets d’événements professionnels qui représentent un potentiel de 365 000 journées congrès et des retombées économiques estimées à 91 millions d’€.
En 2017, 110 événements professionnels ont été confirmés et se dérouleront à Bordeaux dans les 5 prochaines années, soit 103 600 journées congrès et 28 millions d’€ de retombées économiques estimées.

En savoir plus : https://www.bordeaux-tourisme.com/Footer/Barometre-touristique/Bilan-activite-touristique-Annee-2017


Écoutez Nicolas Martin.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT