Archives Bordeaux métropole

Archives Bordeaux métropole

Les Archives municipales de Bordeaux, ce sont 13 kilomètres linéaires de documents, objets et oeuvres d’art liés à l’histoire de la ville depuis le Moyen Âge. Près de 17 500 ouvrages, plus de 150 000 documents figurés (estampes, photos, dessins, tableaux…), 880 titres périodiques et annuaires anciens, les délibérations du Conseil municipal, les registres d’état civil les mutations technologiques, pour qu’elles restent lisibles au-delà des ans, et de verrouiller les documents pour qu’ils ne soient ni altérés, ni falsifiés. L’espace dédié au public a été multiplié par dix.

Racheté par la municipalité en 2006, cet ancien entrepôt de stockage ferroviaire avait brûlé deux ans plus tard. Lauréat du concours d’architecture lancé en 2010, Frédéric de Vyldern, de l’agence belge Robbrecht & Daem, a préservé les murs d’origine et conservé au bâtiment sa vocation de stockage. Les nouvelles archives proposent une offre de services enrichie, notamment pour les scolaires qui pourront élaborer des dossiers digitaux à partir de documents d’archives – sur la traite négrière par exemple.

Des visites spéciales sont également prévues pour les associations, les seniors, ainsi que des animations intergénérationnelles. et du cadastre, et de multiples collections côtoient des éléments remarquables et quelques curiosités, tels Le Livre des bouillons, inestimable registre du XVe siècle, les actes de mariage de Montesquieu ou Montaigne, ou une lampe en forme de spoutnik, offerte en 1960 à Jacques Chaban-Delmas par Nikita Khrouchtchev.

Bien sûr, les archives électroniques gagnent du terrain même si cela demande d’anticiper les mutations technologiques, pour qu’elles restent lisibles au-delà des ans, et de verrouiller les documents pour qu’ils ne soient ni altérés, ni falsifiés.

En savoir plus : http://archives.bordeaux.fr/


Programmée pour quatre mois à compter de la réouverture des Archives municipales, une exposition, intitulée « Les Clés du trésor de la ville : 900 ans d’histoire(s) des Archives de Bordeaux », met en lumière l’utilité des archives, leur provenance du Moyen Âge à nos jours, ainsi que les défis posés par l’archivage électronique. Cadres, vitrines, fac-similés, images en réalité augmentée et objets inattendus viendront éclairer les multiples facettes de ce patrimoine commun.


Parvis des Archives, angle des rues de la Rotonde et du Maréchal Niel, Bordeaux La Bastide - Ouverture le vendredi 11 mars 2016


Écoutez Frédéric Laux.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée le 04 03 2016 par Frédéric DUSSARRAT