A portée de canon de Bordeaux, les 21e Médiévales de Bouliac

Le thème retenu  pour cette année : "Bouliac entre Haut et Bas Moyen Age" - un pas de géant de plusieurs siècles où de farouches guerriers vikings côtoieront des archers du XIIe et des musiciens du XVe siècle sans oublier les échassiers, fauconniers, théâtreux, jeux et ateliers pour petits et grands enfonçons du 6 au 8 septembre.


L'an passé, pour la 20e édition de sa manifestation, l'Association Amanieu de Bouliac avait remporté un beau succès de fréquentation : 7.100 personnes ont en effet été accueillies sur le site des Médiévales, soit le deuxième meilleur chiffre enregistré depuis l'origine, en septembre 1999. Parmi ces visiteurs, on comptait 3.500 enfançons de moins de dix ans.

Riches de ce succès, Caroline Omodei et Maryvonne Schmidt, les deux co-présidentes de l'association, ont voulu une édition 2019 unique. Après entre autres, "L'art des bâtisseurs", "L'art de la guerre au moyen âge", "Le bestiaire médiéval", "Aliénor d'Aquitaine", les organisateurs ont misé cette fois sur une thématique originale — et quelque peu "provocatrice" au plan historique : "Bouliac entre Haut et Bas Moyen Age" verra en effet des guerriers vikings "côtoyer" des archers et musiciens illustrant, eux, la fin de la période médiévale. Six siècles au bas mot séparent les différents intervenants avec le concours de nombreuses compagnies d’animation, comme d'habitude serait-on tenté de dire.... On retrouvera donc avec grand plaisir celles qui ont marqué l'une ou l'autre des éditions précédentes par l’originalité de leurs interventions, et l'on reverra bien volontiers celles qui sont fidèles depuis longtemps à Bouliac… D'autres encore viendront ici pour la première fois.

Plus que jamais, le public retrouvera donc cette année tout ce qui fait l'intérêt des Médiévales, à commencer par cette tradition qui veut qu'à tout moment à Bouliac, il se passe quelque chose afin que chacun puisse "visiter et approcher" le Moyen Âge par le biais de la musique, des armes, outils et costumes, des spectacles, ateliers ou jeux.

Aménagement optimal des espaces, richesse de la programmation artistique, convivialité, restauration de bon goût sur les tables du banquet comme des tavernes, site superbe dominant la vallée de la Garonne et la capitale régionale, Bordeaux.

En savoir plus : https://www.medievalesdebouliac.fr


Écoutez Gérard Lallemand.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat