Concert vs cancer à Lormont

Cette année encore, le label Composit-Music, en partenariat avec  la ville de Lormont, organise un concert caritatif en faveur de la ligue contre le cancer.


L’événement vient à la fois soutenir la ligue contre le cancer qui célèbre ses 100 ans et continue de promouvoir la compilation vs cancer sortie en 2019.

Comme depuis 18 ans, l’intégralité des fonds sera reversée à la Ligue contre le cancer Gironde afin d'accompagner les malades.

Seront réunis ce 29 mars prochain pour célébrer le dixième anniversaire de la compil vs cancer à l’Espace du Bois Fleuri à Lormont, dès 19h45 :
Patrice Caumon, François Cha, Modular Kids, Klifen, Kiko, K-Raw, Bruno Guglielmi, Arez Andko Mélange, Péakao, Moonhaven, Bluecy, Thomseeds, Aïdan, Artlonga, aRnane, ParadoxyCall et de nombreux Guest  Laurent Beaumont, Dudz, Charley T, Monochrome zero, Rémy, Side Winde,r Sound of the Shore, Paris désert … et biens d'autres

Le mot du parrain Antoine pour "Paradoxycall"
Le jour où la nouvelle tombe, cela peut être un membre de la famille, un proche, une connaissance distante, mais ça ne laisse jamais indifférent. On a toujours quelqu’un à qui l’identifier : et si c’était mes parents ? Et si c’était mes frères et soeurs ? Et si c’était ma compagne ? Mon compagnon ? Et si c’était déjà dans mes gènes ? Evidemment cela fait tourner la tête. Et cela y reste, dans la tête. Alors on sort son téléphone de sa poche, et maintenant on tend l’oreille quand on entend parler des pesticides, du tabac, de l’alcool, de la friture, et j’en passe. Enfin, quand on a repris goût à ses plaisirs interdits, on finit par continuer sa trajectoire à travers la vie. Sauf que l’on sait, chaque jour qui passe, qu’au moment venu de faire un virage à angle droit, on n’aura pas les manettes à portée de main.

Evidemment, ce schéma de pensée n’est pas universel, et nous réagissons tous différemment selon nos antécédents, nos sensibilités, et notre expérience avec la maladie. Pourtant il semble planer chez tous comme un spectre menaçant dont on ne parle qu’à basse-voix. C’est à l’encontre de celui-ci que doit s’ouvrir la parole, afin de sensibiliser, éduquer, et enfin briser ce tabou.

Si l’on est très heureux de pouvoir soutenir la médecine et les moyens dont elle dispose pour dépister et traiter les afflictions de ses patients, il est plus désarmant, individuellement, de réfléchir à des actions plus tangibles. Pourtant, ce sont aussi les actions quotidiennes de l’association et ses bénévoles qui aident non seulement à accompagner les personnes atteintes, mais aussi à montrer à chacun l’importance de la place qu’il peut tenir : il y a en effet une forme de la maladie, celle dont on parle au singulier, cette entité spectrale qui n’atteint pas le corps, mais le tissu social de la personne, sur laquelle nous avons un effet immédiat. Qu’il soit personnel, public ou professionnel, nous sommes tous un brin dans ce tissu et il est en notre pouvoir à chacun d’en maintenir l’éclat.

Nous sommes heureux cette année de prendre part à ce projet et remercions chaleureusement l’équipe derrière cette compil et ce concert, en espérant qu’ils ouvrent une parenthèse où les coeurs battront en cadence et en insouciance !

En savoir plus : https://www.facebook.com/compilvscancer


Écoutez Laurent Beaumont.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat