Les Inédits de l'Eté, concerts gratuits dans des lieux insolites de la métropole bordelaise

Les Inédits de l'Eté, concerts gratuits dans des lieux insolites de la métropole bordelaise

Rendez-vous incontournables de l’Été métropolitain, Les Inédits parent cette saison encore de leurs concerts envoûtants six écrins de l’agglomération. Dépaysant nos habitudes, à l’heure où commence à s’atténuer la chaleur, résonneront sous les frondaisons métropolitaines les sons d’un jazz métissé de mélodies du Moyen-Orient, de fado, de soul mâtinée de jazz, de mélodies raveliennes ou de vibrations caribéennes.

 

> Antonio Rivas : Vendredi 13 juillet, Parc Favols, Domaine de Favols, Carbon-Blanc
Il n’y a pas que la cumbia en Colombie, il y a aussi le vallenato ! Ambassadeur de la musique colombienne, l’accordéoniste Antonio Rivas revitalise une tradition latine irrésistiblement festive et offre sur un plateau l’occasion de découvrir ce genre musical déclaré

> Yazz Ahmed : Lundi 16 juillet, Cour du Musée des Arts Décoratifs et du Design, 39 rue Bouffard, Bordeaux
Figure montante de cette nouvelle génération d’artistes cherchant à exploser les codes du jazz, Yazz Ahmed rassemble dans sa musique sa culture d’origine du Bahreïn et l’héritage jazz britannique. La trompettiste souffle des rythmiques envoûtantes et des mélodies du Moyen-Orient qui semblent sonner comme le passage d’une caravane dans le désert. Un univers hautement cinématographique.

> Antonio Zambujo : Mardi 17 juillet, Domaine de Valmont, 20 rue Sourbes, Lormont
Tout en douceur, avec pour seule parure sa guitare, António Zambujo révolutionne le fado. Véritable star au Portugal, il chante de sa voix d’ange, miroitante de nuances ambrées, une chanson moderne et intemporelle. Avec son néo-fado unique, il donne au vague à l’âme des allures d’ami.

> Yazmin Lacey : Vendredi 20 juillet, Parc de l’Ingénieur, 61 rue Jean Jaurès, Saint-Médard-En-Jalles
Jeune révélation d’à peine 30 ans, Yazmin Lacey connecte la soul au jazz avec une aisance fascinante. Originaire de Londres, la chanteuse qui cite volontiers Shabaka Hutchings ou Ezra Collective comme sources d’inspiration, se fraye aujourd’hui un chemin parmi cette génération de défricheurs. En métissant le jazz au R’n’B, au reggae, voire même au garage, elle incarne un cosmopolitisme musical typiquement british.

> Marco Mezquida Trio : Parc Sourreil, 363 chemin de Leysotte, Villenave d'Ornon.
Saviez-vous que Ravel était féru de jazz ? Marco Mezquida et ses musiciens s’emparent de l’oeuvre du compositeur pour lui rendre un hommage brillant, teinté de groove, d’improvisations et de souffles contemporains. Un voyage onirique à travers la musique et la personnalité du compositeur français du début du XXe siècle.

> Edmony Krater : Lac de La Blanche, avenue du Roy, Ambares-et-Lagrave
Entre vibrations caribéennes, jazz et funk, l’insurrection du trompettiste et chanteur Edmony Krater n’est jamais loin ! Maître admiré du gwoka, ce style typiquement guadeloupéen marqué par le passé esclavagiste et dont le tambour ka et les percussions sont le socle, il s’applique à le nourrir des influences, des préoccupations et des vibrations du moment. Une plongée bienfaitrice dans la musique antillaise.

Une proposition Musiques de Nuit, dans le cadre de l'Eté Metropolitain

En savoir plus : https://lerocherdepalmer.fr/inedits/2018.php


Du vendredi 13 juillet au jeudi 23 août 2018.


Écoutez Patrick Duval.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT