Lire en poche, Le salon des livres de poche à Gradignan

Lire en poche, Le salon des livres de poche à Gradignan

La treizième édition de Lire en Poche s'attachera aux « Pouvoirs de l'imagination ». L'imagination est ce qui permet de rendre présentes à l’esprit des choses qui en sont absentes, soit que ces choses existent, aient déjà été perçues, soit qu’elles n’aient jamais encore été perçues. L'imagination s'utilise tout autant quand on se projette dans la mémoire et qu'on cherche à reproduire en images le passé, que lorsqu'on construit, par l'invention, une autre forme possible du réel. C'est un moment fictif et virtuel, de construction et de déconstruction, de tension continuelle, d’éparpillement de visions qui vont se rassembler et s’organiser. Son pouvoir peut dès lors être ambivalent, autant libérateur qu'aliénant, permettant la rêverie, l'évasion mais aussi l'hallucination ou la perte des repères.


Et si l’imaginaire est le domaine de liberté par excellence, l’espace de la création, le lieu où les contraintes du réel peuvent être dépassées, transformées, l'oeuvre littéraire, sous toutes ses formes, est sans nul doute l'un de ses chantiers les plus représentatifs. Le travail de la langue, l'art de la narration venant « raconter des histoires », la confrontation entre fiction, rêves, cauchemars et vérités du monde présent ou historique, l'invention ou la recréation de situations, de paysages, de lieux et de personnages, l'anticipation sociale ou politique, voire l'utopie, participent pleinement de cette expérience littéraire dont l'imagination est le ressort.

Outre bien sûr les littératures dites « de l'imaginaire », science-fiction, fantasy, fantastique, rassemblant de multiples sous-genres, le pouvoir de l'imaginaire sollicitant une participation interprétative du lecteur recouvre tous les champs et tous les genres de la fiction littéraire, de la jeunesse, en passant par le polar, jusqu'aux différentes déclinaisons romanesques de toute nature. L'imagination y exerce sa pleine puissance figurative ou inventive, en combinant des images, des idées, des pensées, des sensations ; une puissance d'enchantement ou une puissance d'égarement, qui nous projette dans des univers d'imitation, d'idéalisation, de prospective, d'illusion...

En savoir plus : http://www.lireenpoche.fr/


Du vendredi 6 au dimanche 8 octobre 2017.


Écoutez Lionel Destremau.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT