La grande évasion, salon des littératures de voyage à Pessac

La grande évasion, salon des littératures de voyage à Pessac

La Ville de Pessac, la librairie 45e parallèle et les éditions Féret s’associent pour la seconde édition de la Grande Évasion, salon des littératures de voyage, sur le pôle culturel de Camponac les 20 et 21 mai prochains. Ecrivains, artistes, photographes et cinéastes seront présents : des hommes et des femmes ayant fait le choix de l’aventure et du départ.


Deux jours d’évasion et de voyage
La Grande Évasion invite le public à découvrir la littérature de voyage au travers de rencontres avec les auteurs, de séances de dédicaces, de conférences thématiques, d’expositions ou encore de projections de documentaires et d’ateliers de pratique artistique (carnet de voyage, origami, peinture, noeuds marins…). Pour cette seconde édition sur le thème « Chemins de mer », la direction artistique a été confiée à l’écrivain Olivier Bleys.

Irène Frain, Yann Queffélec et Patrick Chamoiseau parmi la vingtaine d’auteurs présents
Journaliste et auteur, dont le dernier roman « Marie Curie prend un amant » est paru fin 2015, Irène Frain assurera durant La Grande Évasion un grand entretien dimanche 21 mai à 11 heures. Deux lauréats du prix Goncourt sont également attendus sur le village du salon : le breton Yann Queffélec, auteur du roman « Les noces barbares » qui sortira en 2018 « Le dictionnaire amoureux de la mer» et l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau pour la sortie de son livre « Les frères migrants » dont une lecture
sera assurée par la comédienne Isabelle Fruleux. Celui qui a reçu le prix Goncourt en 1992 pour son roman « Texaco » est également l’auteur de « La matière de l’absence » paru en octobre dernier. A noter également la présence d’Anne Bécel, Linda Bortoletto, Loïc Finaz, Tanneguy Gaullier, Yves Gauthier, le navigateur Lalou Roucayrol...

En savoir plus : http://www.pessac.fr/


Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017.


Écoutez Stéphanie Mailleux.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT