Fête du jeu à Bordeaux

Fête du jeu de Bordeaux

La Fête du jeu est un événement annuel mis en place depuis 2001 par un collectif national dont L’Association des Ludothèques Françaises (ALF), agréée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Cette initiative nationale sera à nouveau suivie par des acteurs du jeu à Bordeaux et permettra aux professionnels et aux particuliers se retrouver autour du jeu. Un collectif Bordelais Pour la quinzième année sur le territoire bordelais, c’est sous la bannière du collectif ‘‘Fête du jeu de Bordeaux’’ que les divers acteurs (ludothèques, associations de jeu, boutiques, cafés jeux, etc.), issus de plusieurs domaines organisent nombreuses animations ludiques le 28 mai au Jardin public de Bordeaux.

 

Ce rassemblement se fait toujours avec une volonté de pluralisme. Les partenaires ont chacun leur spécificité et leur public mais ils partagent les mêmes valeurs autour du jeu. Ce réseau s’est également donné pour mission, de labelliser la Fête du jeu à Bordeaux et de promouvoir le jeu sous toutes ses formes dans la ville.

Différent pôles avec pour thématique « Les Bâtisseurs » :
> Petite enfance, réservés aux plus petits avec animation de motricité, des jeux
sensoriels, des jeux de société…
> Jeux de réflexion, échecs, Go, Othello, abalone avec des parties en simultané.
> Jeux du monde, une invitation au voyage ludique au travers de divers continents.
> Jeux d’adresse et d’autrefois, venez découvrir des anciens jeux de foires de nos
grands-parents.
> Jeux de plateau et de société, pour de longues ou courtes parties de jeux de
société sur table.
> Jeux surdimensionnés, venez jouer avec des jeux de tailles géantes…
> Jeux de construction, venez construire la tour de Kapla la plus haute.
> Jeux de simulation et jeux de rôle, entrez dans l’univers du joueur de jeu de rôle et découvrez son imaginaire.


En savoir plus : https://sites.google.com/site/fetedujeudebordeaux/home


Samedi 28 mai 2016,
Jardin Public, Bordeaux.


Écoutez Benoit Hec.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT