Salvatore Caputo et Eliane Lavail et son Ensemble vocal d'Aquitaine autour du si divin Requiem de Mozart en l'Eglise Notre-Dame, Bordeaux

Quel pianiste n’a pas transpiré sur les fameuses études de Czerny ? Ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’il est l’auteur de plusieurs transcriptions pour piano de partitions d’orchestre, dont le très célèbre Requiem du « divin » Mozart. C’est cette version, pour chœur, solistes et piano, que Salvatore Caputo a proposé à Éliane Lavail et son Ensemble Vocal d’Aquitaine.

 

Si l’on perd un peu des couleurs orchestrales, cette version met très en valeur les solistes et le chœur : une occasion de découvrir de nouvelles richesses dans cette partition éternelle. Les choix de Camille Souquère (une ancienne de la Jeune Académie Vocale d’Aquitaine de Marie Chavanel) et d’Amandine Portelli (une jeune pousse très prometteuse du Chœur de Filles d’Alexis Duffaure) comme solistes féminines constituent une belle occasion d’entendre deux futures étoiles du chant bordelais, qui seront soutenues dans cette entreprise par deux valeurs sûres de l’Opéra de Bordeaux avec Olivier Bekretaoui et Loick Cassin.
 
Pianistes : Xinhui Wang & Rodolphe Lospied

En savoir plus : https://www.polifoniael.org


Mardi 18 février 2020.


Écoutez Bernard Causse.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat