Le Groupe 33 présente "Bing / La dernière bande" de Samuel Beckett au Théâtre La Lucarne, Bordeaux

De 1981 à 2010, Jean Arzel a participé à l'aventure du Groupe 33, longtemps dirigé par Jacques Albert-Canque, et dont la réputation n’est plus à faire. "Bing" et "La dernière bande" s’offrent comme un hommage et un remerciement à ce travail singulier du Groupe 33 et de son directeur et artiste, mais aussi comme une porte ouverte à cette créativité sans cesse renouvelée du théâtre.



Bing

Une atmosphère, des sensations, des émotions à foison... Bing concentre l’art de Beckett dans un geste poétique qui excite l’imaginaire. L’auteur compose ce texte par touches, comme le ferait un peintre qui reviendrait sans cesse sur les lumières et les couleurs de son oeuvre.

Se confronter à ce court texte, concentré d’écriture du grand dramaturge, c’est se confronter à un monument, toucher, au plus près, la quintessence de ses obsessions : le ressassement, la mémoire, la mort, le souvenir d’un amour, l’humour... Nous sommes au coeur de l’oeuvre de Samuel Beckett

La Dernière Bande

Chaque année, Krapp enregistre un compte rendu précis de son état et de ses actes. Il écoute d’abord l’une ou l’autre des bandes enregistrées des dizaines d’années auparavant... « Viens d’écouter ce pauvre petit crétin pour qui je me prenais il y a trente ans ». En se souvenant avec nostalgie des « beaux jours de bonheur indicible », comme les imaginait Verlaine, Krapp emprunte la trajectoire de l’éternel retour au passé et l’évocation d’un instant d’amour.

Le spectateur est convié à écouter le personnage qui s’écoute lui-même et réagit ; Beckett cisèle cet audacieux jeu de miroir théâtral comme un pur diamant.

Mise en scène et interprétation : Jean Arzel
Costume, objets, lumières, ambiance : Jocelyne Lasserre

En savoir plus : http://theatre-la-lucarne.com


Vendredi 7 et samedi 8 février 2020.


Écoutez Jean Arzel.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat