'Je ne voudrais pas déranger' double plateau pour entendre les mots d'Alzheimer

'Je ne voudrais pas déranger' doubleau plateau pour entendre les mots d'Alzheimer

Deux compagnies de théâtre de la région, les bordelais du collectif Crypsum et les Niortais de L’Esquif, s’inspirent du texte de Renaud Borderie tissé à partir de paroles collectées, pour s’échapper des clichés et donner vie, force et poésie à ces mots débordants.


Que se passe t-il lorsqu’on écoute vraiment la parole des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ? Comment ces mots résonnent-ils? Qu’ont-ils à nous dire sur notre relation à l’autre et au monde ?

Moi je vous souhaite tous d’être heureux tous, s’attelle avec le Collectif Crypsum non pas à la question de la perte - celle de la mémoire - mais à la possibilité de regagner un élan de vie, dans un duo de comédiens installé dans le déraillement du quotidien.

Les mains chaudes de l’Esquif, fait le choix d’explorer les failles, le trouble, et les élans dans un trio de comédiens engagés physiquement, au plus près des spectateurs.
Le projet Je ne voudrais pas déranger, a été initié par L’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine qui a organisé la collecte de paroles de centaines de patients d’Ehpad de la région, dont Renaud Borderie a fait texte.

« Vous, vous n’avez pas de chance d’être jeune.
Vous vous souvenez de tout. Vous savez, c’est fatigant. »
 
En savoir plus : http://www.globtheatre.net


Du mardi 14 au jeudi 16 Mai 2019,
Glob Théâtre, Bordeaux.


Écoutez Renaud Borderie, l'auteur et Olivier Waibel du Collectif Crypsum.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat