Mythologie, le destin de Persée

Mythologie, Cie Anamorphose / Laurent Rogero

Une femme et son bébé ballotés dans un coffre sur la mer ; un bébé devenu un jeune homme avide d’actions héroïques ; une quête périlleuse menant au refuge des terribles dragonnes ; trois vieilles femmes se partageant un oeil et une dent ; une princesse livrée à un monstre marin ; un casque qui rend invisible, des sandales qui permettent de voler, un cheval avec des ailes…


On comprend aisément pourquoi Persée fut l’un des mythes les plus populaires de la Grèce antique. A tel point que, 2500 ans plus tard, vous continuerez de vous étonner, de frissonner, de rire, de vus passionner enfin pour cette épopée. Les parents s’y réjouiront comme leurs enfants, et ils y percevront l’écho d’une grande civilisation qui, si elle a inventé la démocratie, le théâtre, la philosophie, pouvait se montrer cruelle aux hommes indésirables, et impitoyable pour les femmes.

Persée, Danaé, Athéna, Hermès, Méduse, Andromède…
Deux comédiens jouent sur un tas de tissus d’où ils font renaître ces figures qui apparaissent soudain modernes : un jeune homme en quête d’un destin à sa taille, des femmes en quête d’un vrai rôle à jouer, un destin à la fois tout tracé et plein de surprises. Même les dieux et les monstres redeviennent familiers : ils sont les chances et les épreuves de la vie. UN spectacle pour les enfants en quête d’aventures et les parents en quête de sens. Ou l’inverse.

Pour faire revivre la mythologie, la Compagnie Anamorphose préfère l’évocation à l’explication, opter pour les enchaînements audacieux, les passages du coq-à-l’âne, les ruptures : la fantaisie des interprètes fera alors écho aux passions primitives de ces humains et ces dieux, et l’énergie débridée de leurs emportements les fera transformer instantanément des objets apparemment banals en révélateurs de l’imaginaire antique.

Cie Anamorphose / Laurent Rogero

En savoir plus : http://globtheatre.net/


Du lundi 13 au vendredi 17 novembre 2017, (séances scolaires et tout public)
Glob Théâtre, Bordeaux.


Écoutez Laurent Rogero.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT