Le Rocher de Palmer, programmation Septembre à Décembre 2017

Le Rocher de Palmer, programmation Septembre à Décembre 2017

Un dernier trimestre avec de nombreux temps forts ...


Edito de Patrick Duval, directeur artistique du Rocher de Palmer et de Musiques de Nuit

"Du 22 au 26 novembre, Toutes latitudes va prendre ses quartiers au rocher de Palmer. Ce festival original, initié par la Ville de Cenon, met en valeur les différentes communautés présentes sur la rive droite, ainsi que les jumelages existants entre Cenon et des villes partenaires en espagne, au Portugal, aux etats- Unis, au maroc, etc.

Ce moment fort qui brasse des personnes d’horizons très différents, trouve son inscription dans les droits culturels, qui doivent être aujourd’hui notre « feuille de route » pour concevoir et faire évoluer le projet artistique et culturel du rocher de Palmer. Garantir à chacun la liberté de vivre son identité culturelle, celle-ci étant définie comme « l’ensemble des références culturelles par lesquelles une personne seule ou en commun se définit, se constitue, communique et entend être reconnue dans sa dignité ».
déclaration de Fribourg, 2007 en valorisant les musiques du monde dans sa programmation et en les mettant sur un pied d’égalité avec les autres musiques, le rocher de Palmer est peut-être plus que d’autres en avance sur cette réflexion.

Pour cette 3ème édition de Toutes latitudes, c’est un projet original initié par sandrine Bonnaire et le trompettiste erik Truffaz autour de textes de marguerite duras qui inaugure le festival, comme un hommage à la francophonie. suivi le lendemain, du flamenco jazz de Chicuelo et de marco mezquida joué pour la première fois en France, tandis que le vendredi sera consacré à un hommage à l’immense chanteuse portugaise amália rodrigues. le samedi soir, il faudra choisir entre la rencontre magique de la musique klezmer (musique des Juifs d’europe de l’est) de david Krakauer avec le funk de l’ancien James Brown’s Horns, Fred Wesley et l’une des plus grandes
chanteuses marocaines de chaâbi, Zina daoudia. C’est donc une incroyable diversité qui résonnera pendant les 5 jours du festival Toutes latitudes, et, plus généralement, dans la programmation du rocher de Palmer.

Cette prise en compte de toutes les cultures est une reconnaissance partagée. elle est ce qui peut nous permettre de « faire humanité », dans cette acceptation de l’autre tant qu’elle est réciproque. les musiques du monde jouent un rôle primordial car elles sont l’émanation même de cette diversité culturelle qui fait la France d’aujourd’hui."


En savoir plus : https://lerocherdepalmer.fr


Écoutez Patrick Duval.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT