Estrellita, Cirque sous Chapiteau de la Compagnie Avis De Tempete

Estrellita, Cirque sous Chapiteau de la Compagnie Avis De Tempete

On entre dans un chapiteau, Une entrée comme dans les parquets de bal des années 40 ; des rideaux ocres, des vieux lustres, des photos, une table, on fait le tour dans un couloir étroit pour prendre place. Derrière le rideau le public s’installe de chaque coté sur les gradins, nous sommes tous proches de la scène. Les lumières se baissent le spectacle commence, une ambiance « guinguette », un serveur éclaire le bal, un musicien prend place, une jeune femme entre, cherche, et commence le bal.



« 1945 la France se libère. Nous sommes sur la piste d’un bal figé par le temps, suspendu, marqué par des années de guerre, de bombardements, de luttes, d’attentes et d’espoirs. Chacun sait maintenant que la Libération est proche. Le diable est mort et les pensées utopiques sont les nouveaux anges qui volent au dessus du bal. Sur la piste, une jeune femme est là...Enfant prodigue chargée de bagages bien trop lourds. Elle est en quête d’air, de légèreté et d’ envolées. » Estrellita est un hommage aux chairs douloureuses et sensuelles, aux corps performants ou maladroits. La beauté consiste alors à sublimer les traces du Temps et rendre douce la mélancolie du corps qui se courbe et se casse.

En savoir plus : http://cieavisdetempete.com


Du jeudi 14 avril au dimanche 1er mai 2016,
Parc aux Angéliques, Bordeaux.


Écoutez Louise Faure.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT