"Paul, Gerswhin et moi", comédie musicale au Théâtre du Pont Tournant, Bordeaux

Adèle, chanteuse lunaire et fantaisiste, débarque en désordre dans la vie de Paul, pianiste anxieux et inaccessible.

"L’Homme aux actrices", interprété par Patrick Guichard en hommage à l'auteur Franck Bertrand au Théâtre La Lucarne

Un scénariste de cinéma, Jean Bouvier, est happé par des fantômes d'actrices qui ont choisi cet amoureux des stars pour reconquérir leur gloire d'autrefois.

Le Docteur G répond à vos questions de Philippe Geluck

Le Docteur G anime chaque samedi matin son émission de radio « Le Docteur G répond à vos questions », où il répond au courrier de ses auditeurs.

"100 millions qui tombent", d’après l’œuvre de Georges Feydeau au TnBA, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Pour cette troisième création, le Collectif "Les bâtards dorés" agite nos blocages mentaux et nous invite à vivre une métamorphose positive.

Orin Camus et Chloé Hernandez de la compagnie Yma tentent l’expérience du vide : "Si nous prenions le temps" au Glob Théâtre de Bordeaux

Une danse pour ralentir le rythme, et mieux comprendre ce mystère qui nous fait encore tenir ensemble, les uns avec les autres.

Le chat botté

Voilà un chat aussi culotté que botté dont les aventures sont pleines de magie, de princesse, de chapeaux à plumes, d’ogre terrifiant, de chansons et de rebondissements malicieux. Un spectacle bien griffé, déconseillé aux souris !

Salvatore Caputo et Eliane Lavail et son Ensemble vocal d'Aquitaine autour du si divin Requiem de Mozart en l'Eglise Notre-Dame, Bordeaux

Quel pianiste n’a pas transpiré sur les fameuses études de Czerny ? Ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’il est l’auteur de plusieurs transcriptions pour piano de partitions d’orchestre, dont le très célèbre Requiem du « divin » Mozart. C’est cette version, pour chœur, solistes et piano, que Salvatore Caputo a proposé à Éliane Lavail et son Ensemble Vocal d’Aquitaine.

"La chute du coucou", une nouvelle comédie de Frédéric Bouchet au Théâtre des Salinières, Bordeaux

Chaud ou froid, la vengeance est un plat qui se mange.