Le Festin, Patrimoine et Culture en Aquitaine #94 - Numéro d'été

Le Festin #94 - Numéro d'été

Archives inédites à l’appui, « l’archéologie de la modernité corbuséenne » est mise au jour par l’historien de l’art Marc Saboya. La troisième figure est féminine, elle a pour surnom la Vénus Noire : en Dordogne, Joséphine Baker acquit en 1947 le château des Milandes pour y accueillir des orphelins. Visite de ces belles pierres sous l’égide d’une belle âme. Enfin, le festin de l’été, c’est aussi un condensé d’actualités culturelles, où vous saurez tout de ce qu’il faut faire, voir, écouter, si le coeur vous en dit !


La formule est désormais éprouvée : l’été, un vent de liberté souffle sur le festin, guidé par un sens aigu de la découverte tous azimuts. Éclectique, tout simplement. Pour cette édition 2015, trois personnages tiennent lieu d’accompagnateurs. Le premier est une figure ultra-contemporaine : Philippe Starck est notre invité qui raconte, dans un long entretien, les motivations de son activité prolifique en Gironde (hôtel-restaurant La Co(o)rniche au Pyla-sur-Mer, vélo Pibal, chai des Carmes Haut Brion, etc.). Le second, Le Corbusier, figure non moins contemporaine 50 ans après sa disparition, est convoqué à l’occasion d’une exposition estivale conçue par la Ville de Lège-Cap-Ferret. Où l’on découvre que la presqu’île alors sauvage et le village du Piquey en particulier furent, avant-guerre et dix ans durant, un lieu de retraite et d’expérimentations.

En savoir plus : http://www.lefestin.net


Écoutez Jérémie Potée.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT