"La fille à ma place", un roman de Catherine Le Goff

Jalousie, peur de l'abandon, dédoublement de la personnalité, manipulation et changements d'identité, tels sont les thèmes de ce roman à suspense et plein d'émotions, qui nous sensibilise à nos possibles passages à l'acte.


« Me noyer dans la masse, oublier qui je suis, humaine ou animale. Mouvement dans le mouvement, je me fonds dans la transe. Et au milieu du monde, à deux heures du matin, j'oublie que j'ai tué. » Ainsi commence la cavale de Nin, dont la vie bascule en quelques minutes. L'acte qu'elle commet, faute d'avoir trop aimé, donne à sa vie une trajectoire inattendue. En danger, la voilà propulsée dans une fuite en France, en Italie et en Amérique; elle y déploie des ressources insoupçonnées, brisant les secrets qui hantaient son passé. Dans sa fuite, elle s'adjoindra des alliés indéfectibles qui lui permettront de renaître à elle-même. Identifier nos failles et tomber les masques demande du courage. Mais cela nous rend aussi plus humains et sereins.

Focus sur l'auteur ...

Catherine Le Goff est psychologue et a travaillé vingt ans en entreprise avant d'ouvrir son cabinet. Elle connaît extrêmement bien la psychologie humaine et la décrit avec talent, autant les ressorts individuels que les comportements de groupe. Titulaire d'un prix de littérature à dix-sept ans, elle est revenue récemment à l'écriture pour nous offrir, avec La fille à ma place, une première œuvre de fiction, un thriller sensible et riche en rebondissements, qui confirme son don pour explorer les méandres de l'âme

Editions Favre
Roman / Thriller

En savoir plus : https://www.editionsfavre.com/


Écoutez Catherine Le Goff.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat