Le Festin #99, Toute l'Aquitaine en revue, Maisons de rêve, Numéro de rentrée

Le Festin #99, Toute l'Aquitaine en revue, Maisons de rêve, Numéro de rentrée

Escales automnales de villas en hôtels particuliers à travers la Nouvelle Aquitaine. Architecture, décors, jardins : retrouvez un inventaire achevé des genres touchant au logis, où le faste d’époques lointaines le dispute au dynamisme de la création contemporaine. Le tout mis en image et en récit… à la façon du festin !


Aux portes de Pau, la superbe villa Hutton donne à voir à nouveau, grâce aux efforts de ses actuels résidents, l’excentricité so british qui marqua la ville à jamais. À Bordeaux, une implication similaire vaut à la Villa 88 de perpétuer une tradition réceptive séculaire, dédiant de nos jours ses superbes salons néoclassiques aux échanges culturels. La capitale girondine, connue pour sa minéralité, recèle paradoxalement d’îlots de verdure en retrait de la rue : visite de charmants jardins d’échoppes cachés à la vue des passants. À l’occasion du récent classement au patrimoine mondial de l’Unesco de la Cité Frugès, Marc Saboya revient sur ce site exceptionnel imaginé par Henri Frugès et Le Corbusier en 1926.

Dans un hôtel particulier de Saint-Sever dans les Landes, de fabuleux décors de papier peint sont révélés par les historiens, témoignant d’une technique et d’un art de vivre oubliés. Une autre découverte, tout aussi inédite, démêle les origines et la raison d’être d’une incroyable villa de style palladien, en pleine Dordogne : son auteur n’est autre qu’un architecte connu du Tout-Paris au XVIIIe siècle, injustement disparu des registres historiques.
Place ensuite à la découverte d’une folie charentaise, ou plutôt anglo-normande : cette belle anomalie architecturale est due à la volonté d’une épouse Martell, qui fit transformer la maison forte préexistante selon les canons esthétiques de sa région d’origine, édifice qui accueille aujourd’hui certains clients de la célèbre maison de cognacs. Dans le département voisin, villas opulentes et maisons en série de deux faubourgs résidentiels de La Rochelle sont analysées à la loupe pour ce qu’elles disent du développement de la cité portuaire.

De l’autre côté du prisme architectural, l’ultracontemporain se niche en pleine nature : visite de six villas respectueuses du patrimoine bâti et paysager du Lot-et-Garonne. Enfin, le festin interroge la question du style basque à travers le temps et, par là même, le renouvellement du champ de la création contemporaine dans la région.

En savoir plus : http://www.lefestin.net


Écoutez Jérémie Potée.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT