"Certains coeurs lâchent pour trois rien" un récit de Gilles Paris

L’auteur d’"Autobiographie d’une courgette" nous dévoile une part plus intime de son parcours d’homme, et témoigne ainsi de son rapport à la dépression, qui tend à resurgir après l'écriture de chacun de ses livres.

 

Il relate comment ses mélancolies l'ont conduit à s'interroger sur son adolescence et sur sa relation violente avec son père, à cette époque.

Si deux mélancolies ne se ressemblent pas, les siennes l’ont conduit à s’interroger sur son adolescence où tout a commencé avec une rare violence avec son père.

Elles ont fait de lui un être empathique qui a appris que ce ne sont pas les épreuves qui comptent, mais ce qu’on est capable d’en faire. La force qu’il en retire aujourd’hui est une leçon de vie. Le temps est venu pour lui de la partager.

Il évoque aussi la manière dont la maladie a fait de lui un être empathique et la force qu'il a su en retirer.

Gilles Paris travaille dans l’édition depuis trente-cinq ans. Il est l’auteur de huit livres qui ont tous connu un succès critique. Son best-seller Autobiographie d’une courgette a fait l’objet d’un film césarisé et multirécompensé en 2016.


Editions Flammarion.

En savoir plus : https://editions.flammarion.com/


Écoutez Gilles Paris.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat