D.F.I. Document fictionnel d'identité, exposition collective au Polarium

D.F.I. Document fictionnel d'identité, exposition collective au Polarium

Comment la création a une place privilégiée dans sa capacité à transmettre, à faire récit et à dire ?


Dans le prolongement de son travail, le Partage des Silences - l’Algérie, Anne-Cécile Paredes a invité trois artistes plasticiens de la même génération ayant tous un intérêt dans leur pratique artistique pour la question de l’héritage, de l’indice et de la transmission. Descendants d’algériens ou de français ayant vécus en Algérie, ils proposent des micro-fictions, des représentations de ce qui leur a été transmis. Ils fabriquent tous une relecture critique et symbolique d’une histoire personnelle et collective. Chacun d’eux utilise des souvenirs, des récits ou des photographies de famille, vécus ou glanés, pour inventer un univers personnel capable de transmettre des fragments d’Histoire et de les adresser au monde dans lequel on vit.

En savoir plus : http://www.pola.fr/


Du vendredi 27 février au mardi 10 mars 2015.


Écoutez Blaise Mercier.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT