"Bordeaux-les-Bains. Les bienfaits de l'eau. 18e - 20e siècles", un exposition des Archives Bordeaux Métropole

Et si l’histoire de Bordeaux est intimement liée à celle de son fleuve, c’est bien l’eau qui en constitue l’essence même. Depuis l’Antiquité, les Bordelais se baignent dans la Garonne.

 

À partir du XVIIIe siècle, les pratiques évoluent et les techniques se développent : des bains flottants sur le fleuve aux bains-douches dans les quartiers, des établissements d’hydrothérapie à la natation en piscine. Dans cette incroyable aventure, les sieurs Maillot et Rivière, entrepreneurs aux noms prédestinés, écrivent, comme de nombreux autres acteurs, les pages de cette histoire méconnue.

Tour à tour convoitée, redoutée, maltraitée, domestiquée, l’eau - un des quatre éléments naturels de la culture occidentale – redevient un élément fondamental de l’hygiène au XVIIIe siècle. Elle est un bien précieux dont se multiplient ainsi les usages au fil du temps : l’eau qui lave, l’eau qui soigne, l’eau qui fortifie, l’eau qui délasse.

Dans le cadre de l'exposition l'artiste Laurent Valera propose un contrepoint contemporain avec une nouvelle série d'oeuvres en dialogue avec les documents d'archives.


Découvrez cette exposition en avant-première, avant l'ouverture au public lorsque les conditions sanitaires le permettront, à travers une sélection d’œuvres et documents présentés en ligne en cliquant ici.

 


Écoutez Jean-Cyril Lopez, commissaire de l'exposition.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat