Aux Glacières à Bordeaux, Nicolas Daubanes propose une oeuvre in situ inspirée par l'architecture spécifique du lieu

ORCA est un navire à la dérive qui avance dans la pénombre. Sa trajectoire est maintenue par un équilibre précaire, au gré du vent et des rencontres fortuites.

 

Les éléments présents dans l’exposition répondent à l’Histoire de cet espace et à ses matériaux : bois, verre, béton. Les coursives qui entourent la serre centrale sont ici propices à la construction d’une déambulation. L’oeuvre produite par l’artiste fera appel au sabotage, à la résistance et à la survivance, notions qui lui sont chères depuis plusieurs années.

Le travail de Nicolas Daubanes investit des questions essentielles sur la condition humaine et les formes sociales qui les façonnent. Dans
ses derniers travaux, la vitesse, la fragilité, la porosité, l’aspect fantomatique des images et des matières, transmettent la pression du passé au croisement de ce qui va advenir. L’artiste s’inscrit dans la durée, dessine un chemin, une trajectoire qui tend vers la recherche de la liberté, du dégagement de la contrainte.


Conduit par son histoire, ses propres questions existentielles, il tâche d’expérimenter l’intensité et la rigueur, de jouer avec le danger, mental, visuel, physique, pour renforcer l’énergie créatrice et en transmettre la force. Il s’agit de voir avant la chute, avant la ruine, l’élan vital.


En savoir plus : https://www.facebook.com/events/575490963144843/


Vernissage : vendredi 11 septembre à 19 h en présence de l’artiste
Rencontre avec l’artiste et la commissaire : samedi 12 septembre à 17 h


Exposition visible du vendredi 11 septembre au vendredi 13 novembre 2020,
Les Glacières de la Banlieue / 121 Avenue Alsace Lorraine 33200 Bordeaux Caudéran


Écoutez Elise Girardot.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat