"Une montagne(s). Humanités heureuses et autres paysages charmants", exposition de David Coste à l'artothèque de Pessac

L’univers de l’artiste questionne les images, ici le motif de la montagne dans le cinéma.


Cette exposition jusqu'au 20 septembre 2020 est le second chapitre d’un projet organisé à l’occasion de la sortie du livre de David Coste, "Une montagne(s)". Elle présente à l’artothèque une installation faite de dessins dans l’espace rejouant d’étranges paysages issus du livre.


David Coste construit, par son travail, des territoires alternativement utopiques, hétérotopiques ou dystopiques, dans une oscillation constante entre réalité et fiction. Ses œuvres se développent à grande échelle en réponse à un environnement / lieu spécifique. La circulation et la réinterprétation des images sont au cœur de sa démarche, qui se développe comme une convergence du dessin, de la photographie et de l'installation.

Naturellement, l’univers du cinéma et sa faculté à « fabriquer » du paysage, intéresse David Coste. Il a, en particulier, mené une forme d’enquête iconographique sur la Montagne Paramount (et les diverses versions de son logo), sur certains films emblématiques de la firme et sur leurs ramifications dans le réel. Elle a donné lieu à un projet de livre intitulé Une montagne(s) * : une narration visuelle qui consiste en une sorte de parcours immersif entre studio de cinéma, atelier et parc d’attraction.

Le paysage assurant les transitions vers de centaines de productions de la Paramount a beau être gravé dans la mémoire collective, il semble de nul lieu et l’apanage de nul temps. À partir de ce motif de la montagne, centré sur le logo de la compagnie californienne, de proche en proche et selon diverses occurrences, David Coste a réuni un corpus iconographique mêlant plusieurs statuts d’images : des photogrammes de films, des vues de studios et de décors de cinéma.

En savoir plus : https://www.lesartsaumur.com/


Écoutez David Coste.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat