"Hécatombe à […]", exposition dématérialisée d’étudiants de master en Arts plastiques de l’Université Bordeaux Montaigne

Conçue et créée collectivement, cette exposition actu-virtuelle déjoue les métaphores de l'hécatombe pour discuter le sens de cet effondrement massif de la nature, du corps, de la cité et des croyances.



FAIRE FACE À L’HÉCATOMBE

"Hécatombe à [...]" est le nom d’un concept aux racines mythologiques qui, au regard de la situation internationale du moment, prend tout son sens et vient désormais se matérialiser à travers une prenante réalité, qui résonne en chacun de nous.


UNE EXPOSITION VIRTUELLE


Conçu avant la crise du COVID-19, le projet "Hécatombe à [...]", sous la coordination pédagogique de Pierre Baumann, retrace les activités expérimentales des étudiants de master Arts plastiques pendant la période de confinement, conduites avec les « moyens du bord », dans des conditions parfois acrobatiques et prend la forme d’un site Internet activé le mardi 14 avril à 19h. Il est accompagné d’un projet éditorial présenté d’abord sous forme numérique avant d’être imprimé.


PARTENARIAT AVEC LE FRAC NOUVELLE AQUITAINE MÉCA

Le projet "Hécatombe à [...]" présente également sur son site une sélection d’œuvres qui résulte d’un partenariat engagé avec le FRAC Nouvelle Aquitaine MÉCA. Cette scénographie digitale vient construire un dialogue entre les sensibilités esthétiques et politiques des artistes issus du fonds du FRAC et celles des étudiants en arts de l’Université Bordeaux Montaigne.

Conception et participation des étudiants de master 1 arts plastiques :
Ascensio Lelio, Baer Alina , Barde Arnaud, Bonamy Eline, Chalvet Maéva, Chkirate Leila, De Azevedo Johanna, Degang Marie, Frigière Margot, Gatof Quentin , Huard Constance, Lines Morgane , Marin Sarah, Monichon Baptiste, Moniez Liam, Nebra Sara, Pasquali Nativa, Pillas Pénélope , Pons Julia, Ramisse Émilie, Vallot Levasseur Lisa, Vivancos Alice, Zaire Maelys.


En savoir plus : https://hecatombea.wixsite.com/exposition

 


Jusqu'au mardi 30 juin 2020,
Entrée libre via tout appareil (téléphone, tablette, ordinateur…)


Écoutez Sarah Marin.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat