Jean-Philippe Toussaint & Co investissent les salles du Musée des Arts décoratifs et du Design à Bordeaux

Jean-Philippe Toussaint & Co investissent les salles du Musée des Arts décoratifs et du Design à Bordeaux

Pourquoi et comment donner à voir le travail d'un écrivain au sein d'un musée ?


Le projet découle tout d’abord des circonstances : le colloque international "Lire, voir, penser l'œuvre de Jean-Philippe Toussaint" organisé à Bordeaux par Le Belvédère littéraire francophone de la Nouvelle Aquitaine du 18 au 21 juin 2019.  Dès lors, l’idée d’accueillir parallèlement l’auteur de La Salle de bain, L’Appareil photo, La Télévision au sein du musée des Arts décoratifs et du Design est une évidence.

Si, au sein d’un musée, on donne généralement à voir des objets, il nous tient à cœur aujourd’hui de faire place aux mots. Aux mots de Jean-Philippe Toussaint et à ses phrases, dont la construction relève d’ailleurs d’un processus de création très proche de celui du design, ou de toute autre forme d’art.

Ses livres sont exactement comme de beaux objets. Ils relèvent d’autant de précision. Chaque mot assume un rôle dans la construction de la phrase, dont on imagine l’élaboration comme on pourrait dessiner l’arrondi d’une courbe, pour qu’elle succède à la nervosité d’une autre. Pas un adjectif en trop, pas un motif qui n’ait son utilité, avec tout ce que l’on peut mettre comme sens dans le mot utile. Dans son livre L’Urgence et la patience, Jean-Philippe Toussaint décrit la méthode qui le conduit à cette écriture concise permettant de faire surgir un monde plus vrai que le vrai monde. Il procède comme le designer qui dessine et redessine, supprimant ce qui est superflu jusqu’à arriver au point d’équilibre. Cet endroit précis où l’objet atteint sa justesse et sa singularité. Les livres de Jean-Philippe Toussaint sont comme ces objets qui ne se parent d’aucun excès de brillance mais dont la présence est suffisamment forte pour nous être désormais indispensable.

L’artiste Ange Leccia se joint à Jean-Philippe Toussaint pour réaliser des images et des montages de films qui accompagneront les différents extraits de romans - Faire l’amour, Fuir, La Vérité sur Marie -  lus par l’auteur. Anna Toussaint, graphiste et typographe, imagine des dispositifs pour donner à lire des extraits de La Télévision. Une surprise attend le public pour lire La Salle de bain.

Dans le cadre de la saison culturelle "Liberté ! Bordeaux 2019"

En savoir plus : https://madd-bordeaux.fr


Du mercredi 19 juin au lundi 21 octobre 2019.


Écoutez Jean-Philippe Toussaint.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat