Fresh new women : notre regard change

Notre idéal féminin n’est plus lissé et lifté mais composé d’une multitudes d’aspérités. La série Fresh New Women  parle de cette quête de changements. Claire Soubrier utilise les codes de la mode et du maquillage et explore la diversité et les différences entre les femmes en les photographiant au plus près dans leur intimité.

Leur bouches soulignées de rouge à lèvres, surdimensionnées et photographiées à l’image d’un portrait, deviennent des éléments graphiques, mettant en valeur et soulignant les formes et les couleurs dans leur différences. Les lèvres, le grain de Peau, la couleur, les poils, le duvet deviennent ainsi les éléments d’une féminité et d’une humanité décomplexées et assumées.
 
Photographe plasticienne, Claire Soubrière crée des séances et des évènements photo performatifs et participatifs. Utilisant les codes de la mode, de la pub et de l’art, elle invite ceux qui le veulent à venir poser, à participer et à faire partie intégrante d’une oeuvre d’art. Ses dispositifs sont destinés à éprouver l’image et parfois le corps de ceux qui veulent bien s’y soumettre, et mettent ainsi en jeu notre identité ou plutôt celle du spectateur.

En savoir plus : https://www.facebook.com/lasalledesfetesbordeauxgrandparc


Salle des fêtes du Grand-Parc.


Écoutez Claire Soubrier.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat