Fenua de l'artiste Thibault Messac

Fenua de l'artiste Thibault Messac

Le point de départ du travail de Thibault Messac s’encre profondément dans le réel, sa pratique s’articulant autour de celui-ci pour essayer de réactiver une sorte de surréalisme contemporain. Si «l’art c’est la vie» alors le réel devient l’art, l’art et le réel sont intrinsèquement liés. Sa construction ressemble à une approche quasi scientifique où Thibault Messac analyse, observe, étudie méticuleusement son sujet, pour essayer de le comprendre, afin de jouer avec et d’essayer de lui inoculer un sentiment d’inquiétante étrangeté.


Thibault Messac réalise sa première exposition personnelle en 2012, avec la Galerie Tryptique (Bordeaux), s’ensuivra des expositions avec les Vibrations Urbaines (Pessac), « l’Exposition d’Automne » avec une com­mande réalisée pour Bernard Magrez autour du thème « Jamais renoncer ». Ses oeuvres sont montrées au Salon MacParis, et il sera lauréat de la catégorie photographie pour le concours d’art contemporain Chris­tiane Peugeot.

« L’ensemble de son travail découle d’une réflexion autour de l’idée d’informe, de déformation, d’altération et en la création d’un sentiment d’inquiétante étrangeté qu’il essaie d’instaurer dans l’ensemble de ses pratiques.» (Toute l’histoire repose, en dernière instance sur le corps humain - Roland BARTHES.)

Né à Bordeaux en 1984, Thibault Messac prend des cours de dessin depuis l’enfance. Après avoir effectué une année d’École préparatoire de communication visuelle, il étudie l’Histoire de l’Art en 2005. Il obtient en 2009 son diplôme National d’Art plastique et enseigne cette discipline en collège et lycée depuis plusieurs années.

En savoir plus : https://www.institut-bernard-magrez.com/


Du jeudi 29 mars au dimanche 6 mai 2018,
Institut Culturel Bernard Magrez.


Écoutez Thibault Messac.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT