Joan Miró : entre Âge de pierre et Enfance, une exposition du 40e anniversaire du Centre Pompidou

Joan Miró : entre Âge de pierre et Enfance, Une exposition du 40e anniversaire du Centre Pompidou

L’exposition libournaise voudrait convaincre les visiteurs que le « Catalan international » a bien été l’un des artistes les plus réfléchis et les plus inventifs du xxe siècle. Les dessins réunis ont pour ambition de montrer que l’artiste a tout à la fois largement et volontairement, mais sans vision romantique, emprunté aux compositions et aux gestes graphiques enfantins et pris librement et avec un appétit insatiable à toute forme créée de main d’homme durant la préhistoire. Nous voudrions montrer comment la langue poétique de Miró est née d’un échange croisé de l’enfance et de la préhistoire.


Lassé des codes éculés du réalisme académique, Miró quête dans le dessin d’enfant certes la naïveté d’un geste graphique – qu’aucune convention transmise par l’éducation et plus généralement la culture n’aurait précontraint – mais plus encore, sa propension à la distorsion et à la difformité. En se projetant parallèlement dans le temps de la préhistoire, c’est une force équivalente de rupture que l’artiste, bouleversé par la capacité esthétique de nos ancêtres, cherche à extraire du retour aux origines. Il entreprend ainsi un parcours du « primitif » par le désapprentissage et l’oubli.

En savoir plus : http://www.ville-libourne.fr


Du samedi 13 mai au samedi 19 août 2017,
Chapelle du Carmel à Libourne.


Écoutez Thierry Saumier.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT