La Manufacture CDCN Nouvelle-Aquitaine, saison 2020 / 2021

Qui mieux que les artistes pour partager des visions du monde et transgresser les normes établies ? Où que l’on soit, habiter un monde en crises… sanitaire, écologique et humanitaire. Dessiner un nouvel horizon et revoir nos modes de penser, nos modes de vie, nos aliénations au quotidien.


Des artistes visionnaires qui vivent dans le monde et exposent les marges de la société, alertent sur les stigmates du colonialisme, racontent une vie de migrations, revendiquent la place de la femme, manifestent l’urgence du durable, explorent la condition humaine, témoignent de la dégénérescence des corps… revendiquent la valeur de la compréhension et de la transmission.

Ce sont ces artistes qui sont invités à créer et à faire vivre la programmation de la Manufacture. Une grande diversité d’êtres et de pensées y circulent. Comme la nouvelle artiste associée du CDCN, Marcela Santander Corvalán, convaincue par l’activisme par l’art et à ses manifestations dans les espaces de protestation, ils et elles développent toutes et tous un point de vue vigoureusement et vitalement politique.

Du personnel à l’archive, entre création de l’instant et histoire de la danse, avec l’expérimentation comme leitmotiv, La Manufacture CDCN ouvre des espaces à Bordeaux, La Rochelle et au-delà où se façonne et se diffuse le geste artistique. De l’espace convivial à l’endroit où la puissance de l’existence se libère, la danse, art engagé par essence, et les autres langages qui la traversent, s’offre aux publics dans toute sa diversité.

Le projet artistique et culturel du CDCN s’échafaude à la manufacture de chaussures à Bordeaux et à la chapelle Saint-Vincent à La Rochelle. Ces deux lieux insolites abritent un plateau et deux studios de danse. Par leur nature non conventionnelle, ils mettent la danse en friche et permettent de facto un déplacement de perception, une circulation des artistes et une animation de la communauté artistique.

Cette dimension protéiforme permet également au CDCN d’aménager des situations pour mettre en recherche la matière artistique et appréhender au mieux le parcours des artistes et de leur œuvre, afin d’adapter un accompagnement spécifique aux besoins des équipes artistiques et à tous les niveaux de l’aide à la création : temps de recherche, résidence, coproduction, accueil-studio, préachat, etc.

Aussi de poursuivre un travail de diffusion augmentée de la danse, de manière partagée et concertée avec une multitude de partenaires de tout type et dans une logique de réseaux, tout au long de l’année pour donner la visibilité que mérite l’art chorégraphique, sans oublier l’enjeu majeur au plan sociétal de repositionner le corps et le sensible dans l’espace politique. L’ambition revendiquée par le CDCN est de proposer des moments de découverte de la danse dans tout son spectre, art en perpétuel décloisonnement avec les autres langages.

Enfin de continuer de penser une pluralité d’actions pour les publics et les personnes, sur une variété de territoires et un rayonnement géographique étendu avec toujours comme préocupation les conditions de diffusion des savoirs chorégraphiques. Le CDCN s’engage pour l’éducation artistique et culturelle auprès des enfants et des jeunes, la formation des artistes et professionnels de la culture et de l’éducation, la culture chorégraphique pour toutes et tous et la pratique artistique en amateur. Il touche ainsi les champs de l’éducation et la formation, de l’Université, du social, du handicap, de la santé, etc. en déployant des ateliers de pratiques, des conférences, des mallettes pédagogiques, des parcours cousus mains, des temps de convivialité, etc. et en concevant un grand nombre de ressources notamment numériques .


À PROPOS DE LA MANUFACTURE CDCN

L’un des 13 Centres de Développement Chorégraphique Nationaux (CDCN), au cœur de son projet : la rencontre entre les œuvres et les publics, le soutien de compagnies émergentes et des actions de médiation d’éducation artistique et culturelle, la production de ressources, entre autres numériques. Le projet « Danse et autres langages » porte une attention particulière au développement des nouvelles écritures pluridisciplinaires, au rayonnement de la communauté artistique et aux échanges entre les différentes pratiques.


En savoir plus : https://www.lamanufacture-cdcn.org/

 


Écoutez Lise Saladain.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat