"Rythmes de l'esclavage". Découvrez des sérigraphies de l'artiste César-Octavio Santa Cruz, originaire du Pérou, à l'Institut Cerventes de Bordeaux

Le sujet principal est l’apport des afro-descendants péruviens à la culture et à la société actuelle.

 

Elles sont principalement inspirées d'un poème de Nicomedes Santa-Cruz intitulé Ritmos del Perú. Ecrit en 1957, le poème s’inscrit dans un contexte national caractérisé par la revalorisation des traditions afro-péruviennes et dans un contexte international marqué par le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis.

Bien que le thème de l’esclavage et de la musique afro-péruvienne issue des esclaves noirs soit l’axe central de la série, celui-ci ne fait qu’ouvrir le champ des thèmes possibles : le commerce triangulaire à l’origine de la déportation de milliers d’esclaves africains en Amérique, la lutte pour les droits civiques aux Etats Unis, l’apport des afro-descendants dans la société et la lutte pour l’égalité et contre la(les) discrimination(s), etc.  

Cette exposition est illustrée par une performance, autour du poème Me gritaron negra, écrit par Victoria Santa Cruza, réalisée par Patricia Houefa Grange, Lizz Barthel et César-Octavio Santa Cruz.


En savoir plus : https://burdeos.cervantes.es/fr/default.shtm

À découvrir en ligne jusqu'au vendredi 26 février 2021 en cliquant ici


Écoutez l'artiste César-octavio Santa Cruz.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat