Les « Estivales de Montagne » en Gironde : Culture, Patrimoine, Art de Vivre

Rythmé de dégustations du vin et de produits gastronomiques, ce festival du 4 au 8 août 2020 a pour objectif de mettre en valeur le patrimoine et de le faire vivre en y proposant des spectacles.


Le cadre est enchanteur, vallonné, planté de vignes, parsemé de hameaux de pierre claire, de bosquets, de moulins et de belles églises romanes dans un centre bourg superbement réhabilité.

Les habitants de Montagne y sont étroitement associés : bénévoles, organisateurs, producteurs de vins, restaurateurs, commerçants, prestataires techniques, sponsors, tous vont contribuer à valoriser les talents qui se produisent dans l’écrin du village.

Concerts et pièce de théâtre seront joués dans l’Eglise Saint Martin, dans le Parc de la Réserve, et les dégustations et découvertes de vins seront offertes sur le Parvis, aux Moulins de Calon, etc.. La géographie du village se prête bien à un accueil « multi site ».

En tête d’affiche, Jean-Pierre Como, fondateur du groupe mythique SIXUN, un des plus grands pianistes de jazz vivants et consacré en 2018 en tant qu’artiste Steinway. Amoureux de la région, Jean-Pierre Como s’est déjà produit à Saint Emilion avec beaucoup de succès et revient avec plaisir le Vendredi 7 août régaler l’auditoire de sa virtuosité légendaire.

A propos de virtuoses, "Aura Trio", une formation féminine italienne avec piano, violon, violoncelle a conçu pour le Festival un programme exceptionnel : trois compositeurs, trois styles, trois époques, joués avec le parti pris d’en exalter les ressemblances et les filiations, plutôt que les différences. Le résultat, servi par une technique impeccable est enlevé, joyeux, dynamique et raffiné. Ce sera le Mardi 4 août en l’Eglise Saint Martin.

Suivra le mercredi 5 août, une création exclusive « Mozart a disparu », un thriller musical durant lequel le duo d’artistes lyriques, Evelyne Brun (soprano) et Vincent Lecornier (basse), cherchera le génie mozartien au travers de morceaux de Rameau, Mendelssohn, Glinka, Bulakhov, César Cui et bien sûr Mozart…, . Au piano, Jiyeon KIM les accompagnera.
 
Jeudi 6 août, tout le monde connait la légendaire nouvelle de Kressmann Taylor « Inconnu à cette adresse » et son adaptation théâtrale classique, Dominique Branier, auteur et acteur prolixe, proposera une nouvelle traduction du texte et surtout une mise en scène originale : un seul comédien, dans le rôle de Max écrit ses propres lettres et lit celles de son ami/ennemi Martin. Cette appréhension originale du texte crée une tension extraordinaire et éclaire le sujet brûlant d’actualité de l’altérité d’une lumière nouvelle : l’autre est-il une part de moi ?

Pour clôturer le Festival, le trio de blues de Jean-Pierre Vimont fera vibrer guitare, basse et batterie dans le Parc de la Réserve, le samedi 8 août. Jean-Pierre Vimont a joué avec les plus grands, il sera accompagné d’une section rythmique pointue et percutante, une fête pour les oreilles et la note finale d’une édition dont les participants auront le blues jusqu’en 2021.

Les spectacles commencent à 20 h 30, dégustations gratuites de vins locaux et produits gastronomiques commenceront une heure avant, à 19h30. Cocktails et boissons à partir de 17 heures au Bar éphémère du Parc de La Réserve. Crêpes et visites aux Moulins de Calon tous les jours pendant le Festival.


En savoir plus : https://www.lesestivalesdemontagne.fr/


Écoutez Isabelle Geday.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat