"Pitch out" entre jouet et jeu, entre adresse et tactique

Deuxième création de la jeune maison d’édition bordelaise "Jocus".

 

Ce jeu plait aux petits pour ses pouvoirs et l’adresse qu’il requiert, aux plus grands pour son côté tactique et pour sa ressemblance avec le jeu de billes.


▶️ PRINCIPE DU JEU

"Pitch Out" se joue sur tout support : table, sol, tapis… tout fait l’affaire tant que les limites de l’aire de jeu sont identifiées. Chaque joueur dirige une équipe de 5 à 7 pions disposant chacun d’un pouvoir. Le but du jeu est très simple : il faut éliminer le pion Capitaine de l’équipe adverse. Il suffit de les éjecter des limites de l’aire de jeu par une pichenette. Pour protéger ses pions, on dispose d’obstacles fournis dans la boîte et qui servent également de rangement une fois la partie finie.

▶️ LA GENÈSE DU PROJET

L’idée de Pitch Out est née dans la tête d’un ludothécaire bordelais, Adrien Charles. Il eut envie de créer une sorte de wargame se jouant à coup de pichenettes, qu’il appela Flatland. Le premier prototype ne comptait pas moins de 112 palet. Lors d’une soirée de test à Bordeaux, il rencontra l’équipe de Jocus, qui perçut immédiatement le potentiel ludique de Flatland. Ce fut le début d’une longue et fructueuse collaboration pour développer le jeu. De septembre 2016, jusqu’à l’édition du jeu en 2020 sous le nom de Pitch Out, plus de 1 000 parties-test furent jouées lors de festivals aux quatre coins du pays.

▶️ POUR UN PUBLIC D’ENFANTS ET DE GRANDS ENFANTS

Innovant dans sa boîte de rangement qui sert d’éléments de jeu, Pitch Out s’appuie également sur des dessins de qualité réalisés par Laurent Nicolas et mis en couleur par Guilhem Deckers et Sébastien Guichard. L’aspect graphique et physique du jeu a été pensé pour plaire aux enfants comme aux grands enfants. Inter générationnel c’est un jeu où les plus jeunes et leurs parents adorent jouer ensemble, mais la dimension tactique permet également de voir s’affronter des joueurs adultes lors de parties de haute intensité.

▶️ L’ÉDITEUR JOCUS

Suite au succès de son premier jeu Sbires vendu à plus de 15 000 exemplaires, la jeune maison d’édition bordelaise Jocus présente enfin sa deuxième création. Chez Jocus la lenteur est une marque de fabrique : l’objectif de cette petite équipe n’est pas de sortir des jeux pour répondre aux demandes d’un marché en pleine expansion mais de prendre le temps de comprendre et d’analyser ce que les joueurs désirent, et d’y répondre tant au niveau du matériel que de l’expérience.


En savoir plus : https://www.pitchout.games/


Écoutez Jean-Pierre Nicolas, directeur de création chez JOCUS.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat