Sept fois centenaire, le Château de Villandraut en Gironde vous accueille

Les portes du château de nouveau ouvertes.



Après une hibernation prolongée, le château de Villandraut se réveille enfin, réchauffé par un soleil généreux. Bien équipés pour l’accueil de leur public, les guides de l’association Adichats se préparent à recevoir leurs premiers visiteurs de la saison. Chaque jour, il est dès à présent possible de venir visiter ce lieu chargé d’histoire et profiter pleinement de ce site enivrant et séculaire.

Les activités proposées au château, jeux traditionnels en bois, parcours du chevalier, tir à l'arc, chasse au trésor ainsi que notre fameux escape game, "le trésor des Templiers" sont toujours proposés sur réservation pour les visiteurs les plus aventureux, avec toutefois une nouveauté cette année comprenant une deuxième version spécialement conçue pour les familles.

Dès le mois de juillet, les propositions seront enrichies par de nouvelles activités culturelles comme des ateliers famille proposés les mardis et jeudis après-midi sur réservation. Pendant 1h30, les participants pourront s'initier à la taille de pierre, la calligraphie, l'héraldique ainsi qu'aux mesures médiévales.

Enfin, les rendez-vous tant attendus des visites flambées reprendront de façon hebdomadaire, tous les mercredis de juillet-août à 21h30, pour le plus grand plaisir des habitants locaux, qui auront l’opportunité de voyager… dans le temps.

▶️ L'HISTOIRE DU CHÂTEAU

Après la mort de Clément V en 1314, le château resta une dizaine d'années en possession de la famille de Goth, puis au gré des héritages, des mariages et des guerres, il changea de nombreuses fois de propriétaires. 

Les guerres de religion marquent un tournant dans l'histoire du château. Il est pillé à deux reprises, en 1572 et en 1577, et en 1592 il est occupé par les Ligueurs qui s'y réfugient. L'armée, afin de leur faire rendre les armes, attaque le château et pilonne l'édifice de près de 1860 coups de canons et la tour sud-est s'effondre. Le parlement de Bordeaux ordonne même la destruction totale de l'édifice mais cette décision est contrée par le roi de France.

Le château est racheté en 1600 par le seigneur de Lalanne et alors que l'architecture était restée inchangée depuis le Moyen-âge, il y effectue de nombreux travaux pendant près de 25 ans.

 Mais en 1739, le château est racheté par le marquis de Pons qui va le dépecer de toutes ses boiseries puis le laisser à l'abandon. Le château va progressivement se dégrader jusqu'à son classement aux Monuments Historiques en 1886. Pendant toutes ces années et jusqu'en 2007, ce fut la même famille, de Sabran-Pontevès qui posséda le château. Depuis 2007, le château est propriété de Norbert Fradin, promoteur bordelais, grand amoureux des châteaux médiévaux, qui le laisse gracieusement à la disposition de l'association Adichats, qui en assure la mise en valeur et l'animation depuis 1984. Ainsi, l'action peut se poursuivre en suivant les mêmes objectifs que précédemment, par une large ouverture du monument au public, en accueillant des manifestations culturelles d'envergure, dont le château est le prestigieux écrin. 

Depuis 1985, des chantiers de bénévoles sont organisés afin de déblayer les douves et restaurer les parties les plus sensibles du château. Fouilles archéologiques, taille de pierre et maçonnerie sont donc au programme tous les étés au château. 

 


Écoutez Cassiopée Delplanque.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat