350 élèves de Nouvelle-Aquitaine raccrochent avec l'école grâce aux jeux vidéo et pour eux, pas de crise

Ce projet a révélé toute sa force en maintenant un lien étroit entre les élèves, les professeurs, les mentors de chez Ubisoft et les experts de l’association "Fusion Jeunesse". 68 jeux vidéo ont été créés et seront présentés au grand public lors d’un festival cette année virtuel.



Après une première année d’expérimentation inédite en France menée en Nouvelle-Aquitaine l’an dernier, 350 collégiens et lycéens de Nouvelle -Aquitaine ont participé entre octobre 2019 et juin 2020 à un programme pédagogique innovant, dont l’objectif est de réduire le décrochage scolaire par la création de jeux vidéo. L’expérience s’est révélée riche tant au niveau humain que pédagogique dans ce projet au bilan déjà très positif.

Rendez-vous le mardi 16 juin prochain, de 10h30 à 12h30, intitulé « Lâche pas, persévère » en cliquant ici.

L'association "Fusion Jeunesse" a lancé des programmes d’apprentissage expérientiel, il y a 11 ans au Québec et en 2019 de façon inédite en France. L’objectif de ces programmes est de réduire le décrochage scolaire et de favoriser l’orientation et la mixité sociale. Convaincue par les bilans positifs de ce programme co-créé en partenariat avec Ubisoft, la Région Nouvelle-Aquitaine a fait le pari de ce format pédagogique innovant en lançant un projet pilote convainquant en 2018-2019. Grâce à la collaboration avec le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, l’Académie de Bordeaux, ainsi qu’avec le département du Lot-et-Garonne et le Gouvernement du Québec, ce sont 350 élèves (lycéens, collégiens et écoliers) qui ont ainsi pu découvrir, chaque semaine, le monde des technologies et du design grâce à la conception de jeux vidéo.

 


Écoutez Gabriel Bran Lopez, Président-fondateur de Fusion Jeunesse.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat