Bordeaux : les Clowns stéthoscopes font un appel aux dons pour retourner à l'hôpital

L’ensemble des actions solidaires de leurs bénévoles qui financent leurs activités ont été interrompues par la pandémie.

 

Depuis le 10 mars, les interventions de leurs clowns à l’hôpital des enfants et en EHPAD ont été interrompues et ce, jusqu’à nouvel ordre.

LES CLOWNS STÉTHOSCOPES EN BREF

Présents toutes les semaines dans 5 services (Néphrologie-endocrinologie, onco-hématologie, neurologie, cardiologie, soins intensifs, réanimation et hôpital de jour) du CHU de Bordeaux, Hôpital des enfants. En 2019, ce sont ainsi 3000 enfants et leurs familles à qui nos 11 clowns comédiens professionnels ont rendu visite.

Pour les enfants, ces interventions contribuent à recréer un lien avec l’extérieur et, in-fine, à la qualité de leur guérison et de leur épanouissement ultérieur.

Pour les parents, les interventions permettent de créer un lien hors du contexte hospitalier.

Pour les soignants, les visites des clowns représentent un accompagnement professionnel lors des soins par exemple, mais également des moments joyeux et décalés où le clown peut être un fusible de décompression.

DE NOUVELLES FORMES D’INTERVENTION POUR FAIRE FACE A LA PANDEMIE

Dans le contexte actuel, "les Clowns stéthoscopes" gardent depuis le début et autant que possible le lien avec leurs bénéficiaires via leur chaîne Youtube (une vidéo postée par jour) ; des cartes postales aux EHPAD...

En savoir plus : http://www.lesclownsstethoscopes.fr/

 


Écoutez Séverine Amidieu.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat