Les industriels de Nouvelle-Aquitaine engagés dans la lutte contre les effets du COVID-19

Créée en lien étroit avec l’agence régionale de Développement et d’Innovation pour son animation, une plateforme a pour vocation de mettre en relation des offreurs de solutions, des experts et des demandeurs pour répondre aux besoins en produits d’urgence : masques, blouses, respirateurs, ...

 

Depuis les premiers instants de cette crise sanitaire et économique sans précédent, la Région Nouvelle-Aquitaine poursuit ses efforts dans la lutte contre le COVID-19 et ses répercussions. Ainsi, elle est à l’initiative d’une nouvelle mesure d'urgence : la mise en place d’une plateforme de mises en relation d'initiatives industrielles.

Cette plateforme innovante permet l’identification des entreprises capables de se repositionner sur les besoins médicaux d’urgence et surtout, elle offre une base de données essentielle pour une stratégie industrielle régionale à moyen terme de positionnement sur des équipements médicaux essentiels. Enfin elle permet une réallocation des capacités industrielles sur certains secteurs pour une contribution à l’autosuffisance nationale en matière d’équipements médicaux.

Après 10 jours de fonctionnement, la plateforme comptabilise déjà 478 inscrits, 150 rendez-vous qualifiés ont été organisés et 182 entreprises ont été repérées comme « offreuses de solutions ». Signe d’une grande solidarité territoriale, des entreprises de chaque département formant la Nouvelle-Aquitaine ont manifesté leur désir d’aider auprès de la plateforme.

Quelques exemples d’entreprises :
- 18 en Charente : machines de coupe, adaptation de cabines de peinture, thermomètres électroniques, masques barrière couture…
- 4 en Charente-Maritime : impression 3D, sacs et accessoires en matière recyclées.
- 9 en Deux-Sèvres : gels hydro-alcooliques, structures inox…
- 18 en Vienne : masques barrières, Perform Industrie, visières de protection, gels hydro-alcooliques…
- 1 entreprise de Corrèze : univers bois.
- 3 en Creuse : centre lab, Carcidiag et un groupement de couturières bénévoles prêtes à produire des masques si on lui fournit les matières premières.
- 8 de Haute-Vienne : Malinvaud - équipements de protection hospitaliers, e-santé (Optim’care), solutions hydro-alcooliques…
- 8 entreprises de Dordogne : découpe laser de visières, couture, Eurenco, fabrication d’objets feutrés pour l’aéronautique, décontamination…
- 67 de Gironde : aéronautique, logistique et stockage, télémédecine, impression 3D, blanchisserie, confection, ADEMTECH - fourniture pour tests diagnostics, impression 3D, maroquinerie…
- 9 des Landes :  DSL  Tex  -  fabrication  de  masques,  Artiga,  Dispositif  médical  – Navailles…
- 9 de Lot-et-Garonne : Parfums par Nature (pour des gels hydro-alcooliques), COPLA, gels hydro-alcooliques, impression 3D…
- 28  dans  les  Pyrénées-Atlantiques :  Kiwami  (Masques),  production  inox,  AKIRA (respirateurs), LEPERE (masques), impression 3D, thermoformage, verre…

En savoir plus : https://nouvelle-aquitaine-covid-19.onlinemeetings.events/FR/


Écoutez Vincent Bost.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat