La Région Nouvelle-Aquitaine met en place plusieurs mesures exceptionnelles à destination des entreprises régionales impactées par la crise du Covid-19

Face aux obligations de confinement et au fort ralentissement, voire l’arrêt total d’activité pour certaines, comme confirmé le 18 mars dernier par son président Alain Rousset, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine met en place un plan d’urgence économique. Ce ne sont plus 50 millions mais 73 millions d'euros qui sont débloqués.

 

Les mesures de la Région Nouvelle-Aquitaine

Solidaire sur le plan national, la Région Nouvelle-Aquitaine crée un fonds d’urgence exceptionnel de 50 M€ pour les entreprises et les associations et prend en parallèle des mesures complémentaires dans le cadre de ses politiques. Par ailleurs, un appel à manifestation d'intérêt flash est lancé à destination des entreprises régionales désireuses de participer à l’effort de production, fourniture ou maintenance en urgence d’équipements médicaux manquants et une nouvelle plateforme de mise en relation entre producteurs et consommateurs va permettre aux néo-aquitains de se faire livrer des produits locaux et de saisons à leur domicile.

✔️ UN FONDS DE SOLIDARITÉ POUR LES TPE, TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS, MICROENTREPRISES

La Région contribue à hauteur de 20 millions d'euros au fonds de solidarité d’1 milliard d’euros cogéré par l'Etat et les Régions (750M€ pour Etat, 250M€ pour les Régions dont 20M€ Nouvelle-Aquitaine) pour les TPE, les travailleurs indépendants et les microentreprises des secteurs remplissant certaines conditions :

Une aide égale à la perte d’exploitation jusqu’à 1 500 euros pour les entreprises remplissant les conditions suivantes :
- Entreprises de moins de 10 salariés (auto entrepreneurs éligibles), chiffre d'affaires HT inférieur à 1 million d'euros, perte de 70% de CA en mars 2020 par rapport à mars 2019 (à l’exception des entreprises fermées administrativement entre le 1er le 31 mars 2020 qui n’auront pas à justifier de perte de CA)
- Pour les professionnels libéraux : le bénéfice imposable au titre du dernier exercice clos doit est inférieur à 40 000 euros
- Demande d’aide par voie dématérialisée, au plus tard le 30 avril (plateforme disponible au plus tard le 1er avril)

Une aide complémentaire de 2000 euros (cumulative avec l’aide de 1500 euros) pour les entreprises remplissant les conditions suivantes :
- Au moins 1 salarié (auto entrepreneurs non éligibles), être dans l’impossibilité de régler leurs créances à trente jours et s’être vu refuser un prêt de trésorerie par leur banque
- Demandes à adresser au plus tard le 31 mai (plateforme disponible au plus tard le 1er avril)

En attente de parution du décret, ces aides aux TPE s’inscrivent dans la complémentarité des mesures de l’Etat visant à réduire drastiquement les charges, notamment les charges de personnel via la prise en charge du chômage partiel.

✔️ SOUTIEN AUX ASSOCIATIONS

La Région Nouvelle-Aquitaine met en place un fonds de soutien aux associations à hauteur de 5 millions d'euros, sous forme d'un soutien conjoncturel à la perte d’activités liées à l’épidémie de COVID 19, selon les modalités suivantes : associations employeuses sur certains secteurs d’activité (culture, sport, formation, ESS, caritatives…), de moins de 50 salariés, intervention à 50% de l’assiette, subventions de 1500 à 20 000 euros.

✔️ PRÊTS REBONDS DE LA BPI

Une enveloppe de 10 millions de prêts abondera les prêts rebonds gérés par la Banque Publique d’investissement (Bpifrance). Ils permettent avec un fort effet levier d’améliorer rapidement la trésorerie des entreprises.

✔️ FONDS D’AIDE D’URGENCE AUX ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

La Région déploie par ailleurs un fonds d'aide d'urgence de 15 millions d’euros supplémentaires, sous forme de subventions ou d'avances remboursables, pour aider les entreprises régionales en difficulté non éligibles à ces dispositifs à passer le cap de ces semaines de crise sanitaire.

La Région Nouvelle-Aquitaine est à la disposition et à l’écoute de ses entreprises, associations, agriculteurs, artisans... via :
- un numéro de téléphone : 05 57 57 55 88 (du lundi au vendredi, de 9 h à midi et de 14 h à 17 h) ;
- un e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


En savoir plus : https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr


Écoutez Bernard Uthurry, vice-président en charge du développement économique et de l'économie numérique.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat