La Fabrique du citoyen #6 dans les bibliothèques de Bordeaux : vers une société généreuse

Elle reprend en grande partie le programme de la 5ème édition qui avait dû s’interrompre brusquement, le 14 mars 2020, pour les raisons que vous connaissez. Ce programme mettait le care à l’honneur. C’était pertinent en 2020, ça l’est d’autant plus en 2021.

 
La programmation est virtuelle uniquement. Il y a des conférences en direct avec les facebook live, sur la page de la bibliothèque, des ateliers ou des rencontres lors de réunions virtuelles, ...

▶️ RÉFLÉCHIR À UNE SOCIÉTÉ GÉNÉREUSE POUR DEMAIN

La Fabrique du citoyen vous invite à réfléchir à une société généreuse et altruiste. Le care est un concept difficile à traduire, c’est à la fois prendre soin, donner de l’attention et manifester de la sollicitude.

Selon Marion Blondel, docteure en droit public, chercheuse en droit international et intervenante dans la Fabrique du citoyen #6, le care, en soi, ne veut rien dire. C’est une façon de poser les problèmes en termes de morale : on cherche « l’action bonne ». Le prendre soin, la solidarité, l’entraide ne sont pas valorisés dans notre société actuelle. On peut pourtant décider d’une société qui soit basée sur d’autres valeurs que la productivité ou la concurrence. Le care peut être un projet de société, mobilisé par la sphère publique, par les citoyens.

C’est l’artiste bordelais A-MO qui donne son visage à cette édition sur le care. Son bestiaire urbain interroge notre lien à la nature, à l’autre, à la beauté.


En savoir plus : http://bibliotheque.bordeaux.fr


Jusqu'au jeudi 29 avril 2021.


Écoutez Julie Calmus, Responsable du service Développement des Publics des bibliothèques de Bordeaux.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat